Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Publicité

Aquitaine : activité en hausse au quatrième trimestre 2016

Avis d'expert | Économie 20 mars 2017

Les données collectées par l’Ordre des Experts-Comptables auprès des cabinets d’expertise comptable permettent de prendre le pouls de l’économie régionale et nationale à travers la construction d’un baromètre économique. Ce dernier est construit à partir de 4 indicateurs majeurs :

• L’évolution mensuelle et trimestrielle du chiffre d’affaires ;

• Le montant mensuel des investissements ;

• L’évolution de la masse salariale en valeur ;

• L’évolution des effectifs salariés en nombre.

Au cours du quatrième trimestre 2016, l’activité des entreprises de l’Aquitaine est en hausse : après une stagnation au mois d’octobre, le chiffre d’affaires a progressé de 3,5 % en novembre par rapport à celui réalisé en novembre 2015 et de 1,8 % en décembre par rapport au même mois de l’année 2015.

Cette progression de l’activité au cours du quatrième trimestre 2016 vient confirmer celle du troisième trimestre 2016 qui a donné lieu à une augmentation du chiffre d’affaires de 3,6 %. Le niveau d’activité des entreprises de l’Aquitaine est donc au rendez-vous sur le deuxième semestre 2016.

De plus, cette progression du chiffre d’affaires est quasiment le double de celle constatée au niveau national, progression qui s’est élevée à +1,8 % en novembre 2016 et à +0,9 % en décembre 2016.

Au niveau des départements de la région, les résultats sont contrastés

La Gironde est le département « locomotive » avec une progression de +5 % du chiffre d’affaires en novembre par rapport à novembre 2015 et de +3,5 % en décembre par rapport au même mois de l’année 2015. On peut faire l’hypothèse que cette progression traduit un phénomène de « métropolisation » de la capitale régionale et une attractivité certaine de la ville de Bordeaux, une des villes préférées des « cols blancs » français.

Les Pyrénées Atlantiques suivent le mouvement avec une progression respective du chiffre d’affaires de +2,4 % et de +2,5 % en novembre et décembre 2016.

Concernant l’investissement, le déclic s’est opéré au mois de novembre. Après une baisse en octobre, un véritable boom des investissements s’est produit au cours des deux derniers mois de l’année 2016. Les investissements aquitains ont progressé de 14,2 % en novembre et de 17,8 % en décembre par rapport aux mêmes mois de l’année 2015. Cette progression est beaucoup plus forte que celle enregistrée au niveau national puisque cette dernière n’a été que de +3,3 % en novembre et de +4,6 % en décembre. La hausse des investissements a été très significative en Gironde et en Lot-et-Garonne en décembre.

Les effectifs des entreprises de plus de 9 salariés ont augmenté de 7,4 % au cours du quatrième trimestre 2016 par rapport au troisième trimestre 2016, et ceux des entreprises de moins de 9 salariés de 1,8 %. La masse salariale a augmenté de 6,2 % pour les entreprises de plus de 9 salariés et de 3,9 % pour les entreprises de moins de 9 salariés.

Si l’on prend comme exemples les deux secteurs d’activité que sont ceux du commerce et de la construction, la masse salariale des entreprises de plus de 9 salariés a très légèrement baissé pour le premier secteur et très fortement augmenté de 20,9 % pour la construction. L’effectif total a progressé de 3,7 % pour le commerce et de 12,8 % pour les entreprises de construction. En ce qui concerne les entreprises de moins de 9 salariés, la masse salariale a progressé de 2,2 % et l’effectif de 1,6 % pour le secteur du commerce. La progression de la masse salariale a été de 3,7 % et celle de l’effectif total de 2,8 % pour les entreprises du secteur de la construction. Sur un échantillon différent qui est celui d’entreprises de plus 9 salariés de la Nouvelle-Aquitaine, la masse salariale a progressé en valeur absolue de 6 % et l’effectif total rémunéré de 5,3 % au cours du quatrième trimestre 2016 par rapport au même trimestre de l’année 2015. Cette progression est bien supérieure à celle constatée au niveau national. Néanmoins, la rémunération moyenne par effectif est restée quasi stable ce qui traduit globalement l’absence d’augmentations individualisées de salaires.

En revanche, les chiffres sont en stagnation pour les entreprises de moins de 9 salariés,  ce qui semble mettre en évidence un relatif essoufflement des entreprises de moins de 9 salariés qui ont probablement moins de ressources pour se développer.

 

Christian PRAT DIT HAURET, Expert-Comptable, Professeur des Universités, IAE-Université de Bordeaux

Autres actualités

Newsletter 78365 Annonces en ligne 100% des annonces du département Déposer une annonce légale

Les journaux

Actualités

Annonces légales

Déposer une annonce Légale en ligne !

  • Devis immédiat
  • Attestation de publication immédiate par e-mail
  • Relecture par nos services
  • Système de paiement sécurisé par carte bancaire
Publicité
Publicité