Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Publicité

Arrondir ses fins de mois… sur le Net

Gironde Actualités 4 juillet 2017

L’entrepreneur bordelais Flavien Verrieux vient de lancer « Ifound.money », la première plateforme web de l’économie collaborative qui met en relation les internautes désireux d’arrondir leurs fins de mois….

Quelque 84 % des Français ont besoin d’arrondir leurs fins de mois. C’est ce qu’il ressort d’un sondage publié par la plateforme bordelaise web 100 % bons plans « Ifound.money » en collaboration avec l’institut Opinea*. Le constat est sans équivoque : quel que soit leur profil socio-professionnel, une large majorité de Français exprime le besoin et l’envie de compléter ses revenus. Une nécessité qui trouve écho en l’ascension d’un véritable écosystème de l’économie collaborative et ses très nombreuses solutions plus ou moins connues.

Web collaboratif

Forte de cette tendance et après avoir lui-même expérimenté la vaste économie du web collaboratif suite à une reconversion professionnelle, l’entrepreneur bordelais Flavien Verrieux vient de mettre en ligne « Ifound.money » pour faire gagner du temps… et de l’argent. « Trouver un complément de revenus est devenu à la fois une nécessité et une tendance de consommation dans une société en pleine ubérisation. C’est tout un écosystème du collaboratif qui s’est développé en quelques années. Il répond en premier lieu à la nécessité d’arrondir ses fins de mois dans un contexte de crise. Mais, pour certains, il revêt aussi un caractère ludique et il correspond à l’envie de gaspiller moins en mutualisant », explique le chef d’entreprise. Pendant plus de 6 mois, Flavien Verrieux, ex-cadre chez Redbull, a analysé et testé les « bons filons » du web : avec son équipe, il dévoile aujourd’hui la première plateforme de recherche qui veut « aiguiller les Français dans la jungle de ces précieuses activités complémentaires et les aidera à mettre du beurre dans leurs épinards. »

Plus de femmes

Le besoin de compléter ses revenus concerne toutes les catégories socio-professionnelles françaises avec un écart de seulement 9 points entre les Français les plus aisés (78,7 %) et les tranches de la population aux revenus les plus modestes (87,6 %). Le sondage commandité par Ifound.money révèle une représentativité plus forte chez les femmes (87,2 % versus 80,7 % chez les hommes). Selon ce sondage, les Français seraient prêts à consacrer une grosse partie de leur temps libre à ces activités parallèles.

Environ 60 % des Français exprimant le besoin de revenus complémentaires sont prêts à y accorder entre une heure par jour et une heure par semaine. Plus du tiers pourrait même consacrer à ces activités plusieurs heures de leur journée pour gagner 200 à 500 euros de plus tous les mois.

Bons plans

Du covoiturage à la vente de ses cheveux, des « bons plans » plus ou moins connus… Les Français ont un très bon niveau de connaissance des « locomotives » de l’économie collaborative : proposer du covoiturage est une activité connue de 94,6 % des individus exprimant le besoin de compléter leurs revenus, vendre ses biens en ligne (93 %), rendre service à ses voisins (jardinage, baby-sitting… 90,6 %), tester des produits (89,9 %) ou encore louer son logement (88,1 %) ou son véhicule (87,7 %)…

Mais, tout un panel d’activités plus surprenantes leur est, pour l’heure, plus étranger : jouer à des jeux vidéo rémunérés n’est une solution connue que de 38,7 % de cette part des personnes interrogées, déverrouiller son smartphone de 35,9 %, vendre ses cheveux de 35,3 %, « devenir l’ami(e) de quelqu’un » de 31,1 %, vendre sa voix de 18,6 %, écouter de la musique en étant rémunéré de 16,9 %.

Vraies et fausses solutions

Face à un tel engouement, le maillon manquant était de réunir l’ensemble des solutions possibles en un seul et même clic, pour éviter aux internautes de longues recherches sur la toile ou de mauvaises surprises. L’idée est simple, mais il fallait y penser : proposer la mise en avant de l’ensemble des concepts développés par des entrepreneurs et des start-up sur ce thème en un seul et même site, avec un système de recherche permettant à chacun de trouver le bon plan qui lui convient. Flavien Verrieux a lui-même commencé par compléter ses revenus par le biais des solutions offertes sur le web. Directeur national du développement stratégique chez RedBull à Shanghai pendant 3 ans, il décide de revenir en France et fait alors face à un marché du travail saturé. Le web collaboratif et ses bons tuyaux lui permettent, en à peine un mois, d’augmenter considérablement ses revenus gratuitement via une application qui a rémunéré sa voix. « Face à l’émergence de l’économie collaborative sur le net, il n’est pas toujours aisé pour les Français de faire le tri entre de vraies solutions et des offres à la limite de la légalité ou peu scrupuleuses », déclare Flavien Verrieux. Les solutions repérées ou directement soumises à modération par les créateurs eux-mêmes sont d’abord testées par l’équipe et doivent évidemment être conformes à la législation en vigueur.

Éric MOREAU

* Etude OMNIBUS réalisée par l’institut Opinea pour Ifound.money du 16 au 21 mars 2017 sur un échantillon représentatif de 1 012 personnes en France
Enquête complète sur demande

www.ifound.money.fr

Autres actualités

Newsletter 80687 Annonces en ligne 100% des annonces du département Déposer une annonce légale

Les journaux

Actualités

Annonces légales

Déposer une annonce Légale en ligne !

  • Devis immédiat
  • Attestation de publication immédiate par e-mail
  • Relecture par nos services
  • Système de paiement sécurisé par carte bancaire
Publicité
Publicité