Les Echos Judiciaires Girondins - Accueil Publiez votre annonce legale en ligne !
Mot(s)-clé : Rechercher !
Les Echos Judiciaires du 28 octobre 2014
S'inscrire gratuitement | Se connecter

 
 

 

L’acte authentique électronique : un rêve devenu réalité


Brèves

A lire dans Conseils des notaires janvier 2012


La revue Conseils des notaires consacre son numéro 411 daté de janvier 2012 au thème « La succession et le couple ». Au sommaire, ce que dit la loi en cas de décès au sein du couple, le testament, un moyen de protection souple et efficace ou encore le mode d’emploi de l’usufruit. Vous ne connaissez pas la revue Conseils des notaires ? Découvrez-la sur www.notaires.fr

Impôts 2012 : ce qui change

La loi de finances 2012 votée en décembre contient de nombreuses mesures qui auront des conséquences importantes sur les impositions des revenus 2011 et 2012. Pour consulter le texte, rendez-vous sur www.impots.gouv.fr).



Qu’est-ce qu’un acte électronique ? A l’heure où le temps s’accélère, où l’informatique est omniprésente dans notre quotidien et nous apporte des solutions permettant d’améliorer le service rendu aux clients, le notariat a mis en place l’acte authentique électronique. Un acte dont les vertus d’authenticité (date certaine, force exécutoire et force probante) sont préservées, mais un acte entièrement dématérialisé.

Qu’est-ce que cela change pour le client ?

Pour le client, la qualité juridique et le savoir-faire notarial sont toujours au rendez-vous. Rien ne change. Simplement le support est différent. Le papier disparaît pour être remplacé par un fichier informatique comportant les mêmes garanties de sécurité, de conservation et de disponibilité. Les moyens techniques mis en œuvre par le notariat pour cela sont les plus sûrs, ce qui vaut à la signature électronique notariale d’être la première reconnue en Europe.

Mais concrètement comment cela va-t-il se passer ?

Le notaire prépare, comme aujourd’hui, l’acte sur un logiciel de rédaction. Ensuite, il scanne l’ensemble des pièces annexes afin de les joindre électroniquement à l’acte. L’ensemble formera l’acte à régulariser. Lors du rendez-vous de signature, le notaire présente au client l’acte sur écran. La lecture se fait directement sur cet écran, peut être suivie par l’ensemble des parties au contrat. Mais, c’est au moment de la signature que les grands changements surviennent. En effet, une fois toutes les modifications effectuées, le notaire valide le contenu de l’acte et des annexes. Cette validation se fait avec les outils informatiques de signature qui sont accessibles grâce à la clé « Real » du notaire (clé informatique cryptée contenant l’identification et la signature du notaire et qui ressemble à une clé USB), protégée par un code secret. Cette validation effectuée, l’acte apparaît sur une tablette sur laquelle les signatures des différentes parties pourront être apposées grâce à un stylet électronique. La date et le lieu de la signature sont alors validés et les clients signent directement sur la tablette l’acte et les annexes. Une fois les différentes signatures recueillies, c’est au notaire de signer l’acte, au moyen, là encore, de sa clé Real validée par son code secret. Le client peut alors recevoir copie de cet acte par voie électronique.

Que se passe-t-il ensuite ?

La cérémonie de signature est alors terminée. Moins de 5 minutes ont suffi contre 20 à 30 minutes auparavant. Dès que la signature électronique du notaire est apposée, l’acte devient authentique. Il est alors envoyé automatiquement et instantanément sur les serveurs dédiés du notariat dans une sorte de coffre-fort électronique (le Minutier central), auquel seul le notaire signataire a accès. Il pourra ainsi à partir de cet espace, récupérer à tout moment l’acte et ses annexes et en délivrer des copies. Depuis plusieurs mois, l’acte sur support électronique est devenu une réalité. Les notaires et leurs collaborateurs sont plus que jamais tournés vers le futur. Un futur au service de leurs clients. Pour en savoir plus, consultez votre notaire ou rendez-vous sur www.notaires.fr pour connaître le notaire le plus proche de chez vous.



La Chambre départementale des notaires



© Les Echos Judiciaires Girondins - Journal N° 5858 du 28/02/2012. Tout droit révervé.

A lire également dans Chronique des notaires de Gironde



201999
ANNONCES EN LIGNE
 
Les Journaux
 
 
  LE DERNIER JOURNAL DU 28/10/2014
  RECHERCHE AVANCÉE
 
Actualités
  Economie
  Environnement
  Droit
  Vie des professions
  High-tech
  Loisirs / culture
  Santé
  Ventes au tribunal
  Le mardi de l'immobilier
  Le vendredi de l'emploi
  Gironde actualités
  Social
  Chroniques du barreau
  Carnet
  Collectivités
  Les cahiers pratiques du barreau
  Ventes devant avoir lieu au tgi de libourne
  Ventes devant avoir lieu au tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de libourne
  Billet d'humeur
  Tribune libre
  Chronique des notaires de gironde
  Concours
  Le commissaire aux comptes
  L'emploi et l'immobilier en août
  Fiscalité
  Finance
  Nécrologie
  Entreprises
  Actu fiscale en bref
  Sortir
  Interview
  S'abonner au journal
 
Annonces Légales
  Ventes au tribunal
  Appels d'offres / Avis d'enquète
  Constitutions
  Modifications
  Fonds de commerce
  Location Gérance
  Régimes Matrimoniaux
  Tribunal de Commerce
  Avis
  Marché Public
  Diffuser une annonce
 
Le Journal
  C'EST MA PREMIÈRE VISITE
  LES ECHOS JUDICIAIRES GIRONDINS
  ANNONCES LÉGALES
  PUBLICITÉ
  ABONNEMENT
  ESPACE PERSONNEL
  NEWSLETTER
  CONTACTEZ-NOUS
 
Autres Publications
  LA VIE ECONOMIQUE
  LES ANNONCES LANDAISES
La Une du dernier journal du 28/10/2014 | Créer un compte | Créer une Alerte | Espace Personnel | Mentions légales | Plan du site | Contact |
© Les Echos Judiciaires Girondins - Réalisation : n / Agence Conseil Internet