Les Echos Judiciaires Girondins - Accueil Publiez votre annonce legale en ligne !
Mot(s)-clé : Rechercher !
 Accueil    Actualités 

Economie

Les Echos Judiciaires du 21 novembre 2014
S'inscrire gratuitement | Se connecter

 
 

 

Commerce : La CCI de Bordeaux se mobilise pour la sécurité


Mis en place par la Chambre de commerce de Bordeaux, le dispositif Vigi Entreprise 33 doit protéger les commerçants en les informant en temps réel, via des sms, des agressions ou vols commis chez leurs confrères voisins.


« Vigi Entreprise 33 se veut une réponse efficace au sentiment d’insécurité grandissant chez les commerçants ». Lancé à l’initiative des élus en charge du commerce de Bordeaux, le dispositif est le fruit d’une collaboration entre les CCI de Bordeaux et Libourne, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Région Aquitaine, la Préfecture, la Gendarmerie et la Police Nationale. Aujourd’hui opérationnel à Libourne et à Bordeaux (La Bastide et centre-ville), Vigi Entreprise 33 sera bientôt déployé à l’échelle du département. Cenon, Pessac, Talence, Bègles, l’Arcachonnais et le Langonnais sont déjà sur les rangs pour intégrer le dispositif en 2014.

Nouvelles technologies

Vigi Entreprise 33 fonctionne dans une logique de « sécurité participative ». Lorsqu’un commerçant est victime d’un délit, il le signale par téléphone en composant le 17. Ensuite, le nouveau dispositif prend le relais : la police envoie, à tous les commerçants voisins inscrits, un sms. Le message reprend brièvement les faits et le lieu, et donne des renseignements sur le ou les malfaiteurs. Cette alerte permet ainsi aux destinataires de réagir sans attendre et de prendre instantanément des mesures de précaution, voire de contribuer à l’arrestation des voleurs.

Les délits visés par Vigi Entreprise 33 sont : le vol à l’étalage en bande, le vol par ruse ou fausse qualité, le vol à main armée, le cambriolage, l’escroquerie à la fausse monnaie, aux chèques volés, aux cartes bleues étrangères ou aux démarches par fausse publicité.

Gratuit pour les commerçants

Vigi Entreprise 33 est gratuit pour les commerçants. Une simple inscription via le bulletin d’adhésion suffit. Le document est disponible sur demande par mail à vigi entreprise33@bordeaux.cci.fr ou téléchargeable sur le site internet bordeaux.cci.fr



Eric MOREAU



Francis Delage, commerçant élu à la CCI de Bordeaux

EJG : La mise en place de ce système est liée à une montée du sentiment d’insécurité des commerçants bordelais ?

F. D. :
Non, pas du tout. Ce dispositif a été mis en place par différentes CCI en France. C’est un service supplémentaire offert par la CCI de Bordeaux aux commerçants de proximité. Ces derniers ont besoin d’être rassurés pour travailler en toute tranquillité. Vigi Entreprise 33 a pour objectif de prévenir un certain nombre de méfaits comme la diffusion de fausse monnaie, la fausse publicité ou encore le vol à l’étalage. L’utilisation du SMS permet d’alerter les commerces voisins très rapidement.

EJG : Bordeaux n’est pas l’une des grandes métropoles les plus sensibles en termes d’insécurité…

F. D. :
Vigi Entreprise 33 est un dispositif de prévention et de dissuasion. L’Aquitaine n’est effectivement pas une région très sensible en matière d’insécurité, mais des délits y sont commis.

EJG : Quels sont les problèmes rencontrés par les commerçants bordelais ?

F. D. :
Il s’agit la plupart du temps d’incivilités, de vols à l’étalage, de vols dans les réserves et dans les vestiaires des personnels. Nous avons dû faire face récemment à des fraudes aux terminaux de paiement. Les chèques volés sont aussi un problème récurrent, comme les fausses publicités dans les annuaires ou les agendas.

EJG : Le sentiment d’insécurité évolue-t-il selon les lieux d’implantation ?

F. D. :
Encore plus que le lieu d’implantation, l’insécurité grandit suivant le type d’activité de l’entreprise. Le prêt-à-porter, la bijouterie et le tabac sont des activités particulièrement sensibles.

EJG : Concrètement, qu’est-ce que ce service nouveau va apporter aux commerçants ?

F. D. :
Vigi Entreprise 33 est un service entièrement gratuit pour les commerçants. Les coûts sont en effet pris en charge par la CCI de Bordeaux et ses partenaires. Tout commerce ou toute entreprise peut y adhérer en toute confidentialité avec un listing géré par la CCI et déposé auprès de la CNIL. Lorsqu’un délit est commis à proximité, tous les adhérents sont immédiatement prévenus par SMS. Le message contient les faits et la description du ou des malfaiteurs. Le commerçant, souvent seul dans sa boutique, peut alors prendre toutes les dispositions nécessaires. En complément, la CCI souhaite proposer un accompagnement plus poussé avec par exemple la réalisation d’un guide des bonnes pratiques et de la formation pour les salariés.

EJG : Dénoncez-vous un manque d’effectif des forces de police ?

F. D. :
Non pas du tout. Les forces de l’ordre n’ont pas, à mon sens, vocation à être derrière chaque commerce, elles surveillent aussi les personnes et les biens.



Propos recueillis par E. M.



© Les Echos Judiciaires Girondins - Journal N° 6046 du 17/12/2013. Tout droit révervé.

A lire également dans Economie



203140
ANNONCES EN LIGNE
 
Les Journaux
 
 
  LE DERNIER JOURNAL DU 21/11/2014
  RECHERCHE AVANCÉE
 
Actualités
  Economie
  Environnement
  Droit
  Vie des professions
  High-tech
  Loisirs / culture
  Santé
  Ventes au tribunal
  Le mardi de l'immobilier
  Le vendredi de l'emploi
  Gironde actualités
  Social
  Chroniques du barreau
  Carnet
  Collectivités
  Les cahiers pratiques du barreau
  Ventes devant avoir lieu au tgi de libourne
  Ventes devant avoir lieu au tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de libourne
  Billet d'humeur
  Tribune libre
  Chronique des notaires de gironde
  Concours
  Le commissaire aux comptes
  L'emploi et l'immobilier en août
  Fiscalité
  Finance
  Nécrologie
  Entreprises
  Actu fiscale en bref
  Sortir
  Interview
  S'abonner au journal
 
Annonces Légales
  Ventes au tribunal
  Appels d'offres / Avis d'enquète
  Constitutions
  Modifications
  Convocations
  Fonds de commerce
  Location Gérance
  Régimes Matrimoniaux
  Tribunal de Grande Instance
  Changement de nom
  Avis
  Marché Public
  Diffuser une annonce
 
Le Journal
  C'EST MA PREMIÈRE VISITE
  LES ECHOS JUDICIAIRES GIRONDINS
  ANNONCES LÉGALES
  PUBLICITÉ
  ABONNEMENT
  ESPACE PERSONNEL
  NEWSLETTER
  CONTACTEZ-NOUS
 
Autres Publications
  LA VIE ECONOMIQUE
  LES ANNONCES LANDAISES
La Une du dernier journal du 21/11/2014 | Créer un compte | Créer une Alerte | Espace Personnel | Mentions légales | Plan du site | Contact |
© Les Echos Judiciaires Girondins - Réalisation : n / Agence Conseil Internet