Les Echos Judiciaires Girondins - Accueil Publiez votre annonce legale en ligne !
Mot(s)-clé : Rechercher !
 Accueil    Actualités 

Economie

Les Echos Judiciaires du 29 août 2014
S'inscrire gratuitement | Se connecter

 
 

 

Des agriculteurs branchés !


La Chambre d’Agriculture de la Gironde prend l’initiative d’un nouveau concept de vente des productions locales. Le premier « drive-fermier » de France a ouvert ses portes la semaine dernière à proximité de la rocade bordelaise...


Avec ses 700 agriculteurs et ses 2 000 viticulteurs engagés dans le respect des processus de circuits courts, la Gironde innove en mettant à la dispo-sition des producteurs et des consommateurs le réseau des « drive-fermier ». Une initiative qui s’inscrit dans le prolongement du réseau « Bienvenue à la Ferme » porté par la Chambre d’Agri-culture qui prend en compte les nouveaux enjeux sociétaux de l’éco-alimentation. Répondant à une demande du marché qui n’était couverte ni par les AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne), ni par les Marchés des Producteurs de Pays, le « drive-fermier » ouvre un champ nouveau de commercialisation.

Proximité

En clair, depuis le site www.drive-fermier.fr/33, l’internaute aura la possibilité de commander à des prix producteurs des produits fermiers 100% girondins, dont certains labellisés Agriculture Biologique. « Les attentes des consommateurs évoluent et aujourd’hui, bon nombre d’entre eux réclament davantage de proximité et souhaitent privilégier les produits locaux.Le concept du « drive-fermier » s’inscrit dans cette tendance. Il s’appuie sur les nouvelles technologies d’information et de communication telles qu’Internet et sur les habitudes les plus récentes de consommation de type e-commerce ou drive », explique Bernard Artigue, le Président de la Chambre d’Agriculture de la Gironde.

70 000 euros

Le Relais Agriculture et Tourisme, avec l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture, finance à hauteur de 30 % le projet dont le coût global est estimé à 70 000 euros. Au regard du bilan de la première année d’activité, un programme d’actions et de communication sera mis en place afin de permettre, en 2013, à une cinquantaine d’agriculteurs de vivre dignement de leur travail. « Si ce modèle de commercialisation plaît à la clientèle, il doit pouvoir s’ouvrir dans l’esprit d’une démarche globale, à des professionnels de la distribution et se dupliquer dans d’autres villes girondines, mais également dans d’autres départements et villes d’Aquitaine qui pourront bâtir ce projet avec l’aide et l’expérience du réseau drive-fermier », explique-t-on du côté de la Chambre d’agriculture.

300 références

Proposant, dans un premier temps, une sélection de 150 à 200 produits, l’offre du « drive fermier » avoisinera les 300 références à l’approche des fêtes de fin d’année. Le site dispose des mêmes fonctionnalités que les plates-formes classiques de vente en ligne. Pour profiter de ce service, le consommateur doit simplement s’inscrire et disposer d’une carte bancaire.  A l’autre bout de la chaîne, le producteur dispose d’un espace dédié qui lui permet d’enrichir l’offre et de gérer ses commandes. Entre consommateur et producteur, le Relais Agriculture et Tourisme fait le lien et veille au bon déroulement des différentes étapes qui régissent la formule d’achat.



 



Eric MOREAU 



 



Bernard Lafon, Président du Relais Agriculture & Tourisme



Echos Judiciaires Girondins : Outre l’aspect nouvelle économie, vous insistez sur l’enjeu écologique de cette initiative...

B. L. :
Nous sommes, en effet, dans une logique de sobriété carbone. L’objectif est que le client enlève son panier commandé sur internet sur le trajet qui le mène de son domicile à son lieu de travail. Tous les lieux de retrait se situeront donc autour de la rocade bordelaise. Nous avons prévu d’ouvrir un point de retrait tous les mois.



EJG : Les agriculteurs avaient besoin de nouveaux débouchés ?



B. L. : C’est un triple besoin : pour les agriculteurs, il fallait en effet trouver de nouvelles formes de commercialisation pour leurs produits locaux, pour le consommateur, c’est la possibilité d’acheter des produits frais à des prix producteurs, donc imbattables et enfin, l’enjeu est de proposer un mode de consommation durable. Avec cette initiative, nous avons pour ambition de permettre l’installation de nouveaux agriculteurs.



EJG : Quid de la grande distribution et du petit commerce ?



B. L. : Nous n’avons pas d’opposition avec la grande distribution pour laquelle nous avons prévu une formule spécifique et nous défendons le petit commerce. Nous ne faisons pas cela contre eux. Nous avons tous intérêt à chercher l’autonomie alimentaire locale...



EJG : Il n’y aura pas que des légumes...



B. L. : Il y aura du poulet, de la viande, des légumes, du foie gras, du vin, des huîtres, du miel, du pain...



Propos recueillis par E. M.



 



Bernard Lafon, Président du Relais Agriculture & Tourisme et Bernard Artigue, Président de la Chambre d’agriculture de la Gironde.


© Les Echos Judiciaires Girondins - Journal N° 5926 du 23/10/2012. Tout droit révervé.

A lire également dans Economie



198744
ANNONCES EN LIGNE
 
Les Journaux
 
 
  LE DERNIER JOURNAL DU 29/08/2014
  RECHERCHE AVANCÉE
 
Actualités
  Economie
  Environnement
  Droit
  Vie des professions
  High-tech
  Loisirs / culture
  Santé
  Ventes au tribunal
  Le mardi de l'immobilier
  Le vendredi de l'emploi
  Gironde actualités
  Social
  Chroniques du barreau
  Carnet
  Collectivités
  Les cahiers pratiques du barreau
  Ventes devant avoir lieu au tgi de libourne
  Ventes devant avoir lieu au tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de libourne
  Billet d'humeur
  Tribune libre
  Chronique des notaires de gironde
  Concours
  Le commissaire aux comptes
  L'emploi et l'immobilier en août
  Fiscalité
  Finance
  Nécrologie
  Entreprises
  Actu fiscale en bref
  Sortir
  S'abonner au journal
 
Annonces Légales
  Ventes au tribunal
  Appels d'offres / Avis d'enquète
  Constitutions
  Modifications
  Convocations
  Fonds de commerce
  Régimes Matrimoniaux
  Tribunal de Grande Instance
  Tribunal de Commerce
  Avis
  Marché Public
  Diffuser une annonce
 
Le Journal
  C'EST MA PREMIÈRE VISITE
  LES ECHOS JUDICIAIRES GIRONDINS
  ANNONCES LÉGALES
  PUBLICITÉ
  ABONNEMENT
  ESPACE PERSONNEL
  NEWSLETTER
  CONTACTEZ-NOUS
 
Autres Publications
  LA VIE ECONOMIQUE
  LES ANNONCES LANDAISES
La Une du dernier journal du 29/08/2014 | Créer un compte | Créer une Alerte | Espace Personnel | Mentions légales | Plan du site | Contact |
© Les Echos Judiciaires Girondins - Réalisation : n / Agence Conseil Internet