Les Echos Judiciaires Girondins - Accueil Publiez votre annonce legale en ligne !
Mot(s)-clé : Rechercher !
 Accueil    Actualités 

Economie

Les Echos Judiciaires du 24 octobre 2014
S'inscrire gratuitement | Se connecter

 
 

 

Thermya transforme les déchets en carbone

La société girondine Thermya développe des procédés pour obtenir du carbone à partir de déchets organiques. Après une année en pépinière et beaucoup de recherches, elle se lance dans la production. Les applications industrielles sont prometteuses.


Du carbone obtenu par la « distillation » de matières organiques

La technologie a d’abord été mise au point pour recycler dans le respect de l’environnement les bois traités, peints ou vernis (traverses de chemin de fer, poteaux électriques,…) classés « déchets dangereux » par la réglementation européenne (certains peuvent contenir de l’arsenic, du chrome et du cuivre). Une fois broyé, le bois est placé dans une colonne traversée de gaz chauds qui provoquent l’évaporation des molécules organiques, ne laissant au fond qu’un produit carboné avec les minéraux initialement présents dans le bois et les éventuels métaux lourds (opération de Charthérisation). Le résidu est broyé en poudre fine et passé en centrifugeuse pour séparer le carbone des autres éléments. Ce process fonctionne aujourd’hui avec différentes sortes de solides organiques (du bois biomasse aux grignons d’olive en passant par la fiente de poulet ou la paille).
Du carbone pour quoi faire ?

Les applications industrielles sont nombreuses et variées. Les morceaux de carbone brut qui résultent de la Charthérisation sont du charbon actif : nanoporeux, on les utilise comme filtres pour le traitement des eaux usées, la séparation de paraffines ou de gaz ou fumées industrielles. Après broyage et raffinage, la poudre obtenue est du noir de carbone, présent dans les polymères et caoutchoucs, les peintures (pigment), les matériaux anti-corrosion ou anti-statiques.

Chartherm, Carbstyl, Carmath et Corban, derrière ces noms se cachent un ensemble de brevets déposés et de secrets industriels. On y trouve sans doute aussi le secret de la réussite, celle, en devenir, de la jeune société d’ingénierie Thermya(1). Hervé Chauvin en est le cofondateur avec Jean-Sébastien Hery. Tous deux travaillaient pour de grandes entreprises jusqu’à ce que le second parle au premier de son envie de reprendre une technologie en lancement dans la région.
Le dossier est vite monté et ils acquièrent en 2002 Chartherm, développé depuis 1994.
Il s’agit du seul procédé au monde capable de valoriser de façon industrielle les déchets de bois traités, dans le respect de l’environnement. « Dès le début, raconte Hervé Chauvin, le but était de mettre au point un procédé de recyclage de bois traité avec une transformation en carbone. » Autrement dit, l’objectif est de récupérer le carbone naturellement présent dans les solides organiques, afin de proposer une filière alternative aux secteurs pétrochimique et minier.

Un séjour en pépinière

« D’ordinaire, le charbon actif, le noir de carbone, sont extraits du sous-sol : de la houille, du gaz ou du pétrole. Notre process permet de réutiliser les déchets organiques, type bois, paille, fientes de poulet, etc., pour fabriquer ces matériaux de plus en plus présents dans l’industrie. » Mais avant de valider le système aux plans techniques, économique et environnemental, il a fallu beaucoup de recherche et de développement. L’hébergement durant un an au sein de la pépinière du Parc Scientifique Unitec 1 a beaucoup aidé, estime Hervé Chauvin. « Bordeaux-Unitec nous a assisté pour boucler les dossiers de recherche de fonds, auprès d’Oseo-Anvar, du Conseil régional. Ils ont eu un rôle de catalyseur pour faire connaître notre projet dans la région. » Thermya grandit, la société s’installe à Villenave d’Ornon et passe de deux à dix-sept personnes, trouve des investisseurs privés irlandais. Aujourd’hui, le procédé Chartherm a dépassé le stade du prototype. Hervé Chauvin confirme : « Pendant un an, nous avons testé une unité qui a montré que tout était bon. »
Du coup, une véritable unité de production avec une capacité annuelle de 10 000 tonnes va être construite. En Normandie.

Société d’avenir 2007

« Nous avions plusieurs choix possibles, poursuit Hervé Chauvin, mais nous avons trouvé l’endroit le plus propice près de Caen. Le côté grande ville nous assure la possibilité de trouver du personnel, des laboratoires, des formations. Et le site est bien desservi par la route, le rail, avec quai portuaire tout proche. »
Distinguée du prix société d’avenir 2007 pour la région Sud-Ouest par le cabinet Ernst & Young et le magazine L’Entreprise, Thermya poursuit le développement d’autres procédés pour transformer des solides organiques en carbone et Hervé Chauvin voit déjà plus loin.
« Nous sommes ouverts aux propositions pour la commercialisation de notre technologie dans le monde : soit des accords de licence, soit la vente d’équipements clefs en mains. Tout est possible. »
Vincent TRIDON

1- Voir le site internet : http://www.thermya.com

© Les Echos Judiciaires Girondins - Journal N° 5414 du 27/11/2007. Tout droit révervé.

A lire également dans Economie



201524
ANNONCES EN LIGNE
 
Les Journaux
 
 
  LE DERNIER JOURNAL DU 24/10/2014
  RECHERCHE AVANCÉE
 
Actualités
  Economie
  Environnement
  Droit
  Vie des professions
  High-tech
  Loisirs / culture
  Santé
  Ventes au tribunal
  Le mardi de l'immobilier
  Le vendredi de l'emploi
  Gironde actualités
  Social
  Chroniques du barreau
  Carnet
  Collectivités
  Les cahiers pratiques du barreau
  Ventes devant avoir lieu au tgi de libourne
  Ventes devant avoir lieu au tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de libourne
  Billet d'humeur
  Tribune libre
  Chronique des notaires de gironde
  Concours
  Le commissaire aux comptes
  L'emploi et l'immobilier en août
  Fiscalité
  Finance
  Nécrologie
  Entreprises
  Actu fiscale en bref
  Sortir
  Interview
  S'abonner au journal
 
Annonces Légales
  Ventes au tribunal
  Appels d'offres / Avis d'enquète
  Constitutions
  Modifications
  Fonds de commerce
  Location Gérance
  Tribunal de Grande Instance
  Déclarations d'absence
  Marché Public
  Diffuser une annonce
 
Le Journal
  C'EST MA PREMIÈRE VISITE
  LES ECHOS JUDICIAIRES GIRONDINS
  ANNONCES LÉGALES
  PUBLICITÉ
  ABONNEMENT
  ESPACE PERSONNEL
  NEWSLETTER
  CONTACTEZ-NOUS
 
Autres Publications
  LA VIE ECONOMIQUE
  LES ANNONCES LANDAISES
La Une du dernier journal du 24/10/2014 | Créer un compte | Créer une Alerte | Espace Personnel | Mentions légales | Plan du site | Contact |
© Les Echos Judiciaires Girondins - Réalisation : n / Agence Conseil Internet