Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Publicité

Experts de Justice de Bordeaux : Nathalie Malicet, nouvelle présidente

Vie des professions 27 janvier 2017

Commissaire aux comptes à Bordeaux, Nathalie Malicet est depuis le 1er janvier la nouvelle présidente de la Compagnie des Experts de Justice de Bordeaux. Parmi ses priorités, la dématérialisation et la formation.

Dans un emploi du temps déjà chargé, Nathalie Malicet, commissaire aux comptes à Bordeaux, est inscrite depuis 8 ans sur la liste des experts judiciaires du ressort de la Cour d’appel de Bordeaux. Membre du bureau depuis 3 ans, elle vient d’être élue présidente de la Compagnie des Experts de Justice de Bordeaux pour un mandat de 3 ans.

Parmi ses actions, le déploiement d’Opalexe. Cette plate-forme numérique sécurisée assure la circulation instantanée, contradictoire et confidentielle des documents électronique de l’expertise entre magistrats, avocats et experts judiciaires. Dans « l’Espace Sécurisé d’Expertise » (ESE), tous les documents sont accessibles à tous les participants à l’expertise et ils ne sont accessibles qu’à eux. Opalexe permet la dématérialisation de tous les « écrits de toute nature » en vertu de l’article 1316-1 du Code Civil selon lequel « L’écrit sous forme électronique est admis en preuve au même titre que l’écrit sur support papier, sous réserve que puisse être dûment identifiée la personne dont il émane et qu’il soit établi et conservé dans des conditions de nature à en garantir l’intégrité ».

« Nous devons sensibiliser les avocats pour qu’ils nous rejoignent davantage sur cette plate-forme. Passer par Opalexe offre une garantie de sécurité et puis la dématérialisation pour échanger les données permet de se faciliter la vie », souligne Nathalie Malicet très en pointe sur la transition numérique. Autre cheval de bataille de la présidente, la clarification du statut fiscal et social des experts de justice. « Par exemple, depuis avril 2016, un professeur d’université n’a plus le droit d’être expert judiciaire », s’indigne-t-elle. Une mobilisation nationale a été initiée en 2016 pour sensibiliser les pouvoirs publics à la complexité de ce statut. Au civil, l’expert est rémunéré par les parties et au pénal, il est rémunéré par l’État. « On est expert judiciaire non pas pour du lucratif, mais par conviction », insiste Nathalie Malicet. Parmi les experts les plus sollicités, on trouve actuellement celles et ceux des secteurs du bâtiment, de la médecine et de l’interprétariat. La nouvelle présidente entend aussi poursuivre et renforcer la formation des experts qui représente déjà 3 à 4 jours par an à l’École nationale de la Magistrature (ENM).

 

Vincent ROUSSET

 

Nathalie Malicet en bref : 

Expert-comptable et commissaire aux comptes, fondatrice du cabinet Anexis à Bordeaux depuis 2000. Associée à Henri-Jean Barbezieux et depuis peu à Stéphanie Gueutin.

Présidente de la Compagnie régionale des Commissaires aux Comptes de Bordeaux en 2013 et 2014. Vice-présidente de la Compagnie nationale des Commissaires aux Comptes (chargée de la communication, de la négociation de la réforme de l’audit) depuis 2015 jusqu’au 1er février 2017.

Autres actualités

Newsletter 77328 Annonces en ligne 100% des annonces du département Déposer une annonce légale

Les journaux

Actualités

Annonces légales

Déposer une annonce Légale en ligne !

  • Devis immédiat
  • Attestation de publication immédiate par e-mail
  • Relecture par nos services
  • Système de paiement sécurisé par carte bancaire
Publicité
Publicité