Les Echos Judiciaires Girondins - Accueil Publiez votre annonce legale en ligne !
Mot(s)-clé : Rechercher !
 Accueil    Actualités 

High-tech

Les Echos Judiciaires du 24 octobre 2014
S'inscrire gratuitement | Se connecter

 
 

 

Nouvelles technologies : Quand l’éducation à la culture passe par le numérique


Quand les jeunes générations maîtrisent mieux les technologies que leurs aînés et que le rapport à la culture se transforme, comment transmettre, enseigner celle-ci ? Regards croisés au cours de l’ « Automne numérique », organisé par le ministère de la Culture.


LOngtemps, le site Internet du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, à Paris, n’a pas été à la hauteur de la modernité de l’établissement culturel. Mais, depuis octobre 2012, le « Centre Pompidou virtuel » relève le défi. « Il se devait d’être fidèle à notre mission d’expérimentation (...) L’idée a été de partir du centre de ressources numériques, en mettant à disposition la richesse des contenus produits par le centre depuis son ouverture », présente Agnès Saal, directrice générale du centre Pompidou. Elle est venue témoigner de la manière dont cette institution culturelle intègre le numérique dans ses missions, lors d’une table ronde consacrée à « l’éducation artistique et culturelle à l’ère du numérique ». C’était au cours de la journée de l’«Automne numérique », organisée par le ministère de la Culture, le 7 novembre, à Paris. Aujourd’hui, collections artistiques, archives, des documents vidéo, cinéma, des captations de conférences sont disponibles en ligne. « Nous n’avons pas voulu éditorialiser le site. (…) Il faut permettre aux internautes de construire leur propre parcours de sens », précise Agnès Saal. En clair, la transmission de la culture version numérique passe par une mise à disposition large de contenus, que chacun explore à sa guise. Plus classiquement, « nous avons aussi des dossiers pédagogiques », ajoute Agnès Saal. L’éducation artistique et culturelle continue de se concevoir aussi par la mise à disposition d’outils spécifiques destinés aux enseignants et élèves. Prochaine étape, plus novatrice, prévue pour 2014 : le site devrait s’ouvrir à davantage de participation de la part des Internautes. « L’offre mise à disposition ne doit pas être seulement descendante. Ce serait faillir à notre mission. C’est une co-construction des parcours que nous devons avoir pour cible », estime Agnès Saal. Les futurs développements devraient enrichir l’espace personnel des internautes et permettre à ces derniers de contribuer à l’indexation des contenus. Toutefois, ces nouveautés ne remettent pas en cause la visite de Beaubourg. « Le Centre Pompidou virtuel ne peut se substituer à la découverte de l’œuvre originale. C’est un accompagnement en amont et en aval de la visite. Il ouvre des portes à la découverte d’œuvres nouvelles », conclut Agnès Saal.

Le numérique à l’épreuve de la poussière

Pour l’association « Bibliothèques sans frontières » comme pour le Centre Pompidou, le numérique fait aujourd’hui partie de la démarche de transmission de la culture. L’association, qui intervient dans une vingtaine de pays depuis 2007, l’a pleinement intégré dans son action. « Une bibliothèque, c’est une boîte à outils au service du développement économique et humain.(…) Donc, c’est un espace, un lieu de co-construction des savoirs, de débats, d’ouverture sur le monde, de formation, de recherche, d’innovation, d’entreprenariat », expose Anna Soravito, directrice des programmes de l’association. « La dimension numérique est présente dans les projets avec la création d’espaces multimédia, et aussi dans les contenus », ajoute-t-elle. Par ailleurs, « une bibliothèque (…) c’est aussi un lieu où l’on construit. Les technologies participent à l’augmentation des capacités ». Ce mois-ci, l’association s’apprête à expérimenter un projet spécifique, dans plusieurs pays. Il s’agit d’un « centre culturel en kit pour les camps de réfugiés », résume Anna Soravito. Concrètement, le dispositif tient sur deux palettes, et comporte des ouvrages papiers, mais aussi des liseuses, des tablettes connectées à Internet, des films, et même des outils de création, comme des caméras. « Il s’agit de permettre aux populations de réfugiés de créer », explique Anna Soravito. Autre exemple de projet dans lequel la technologie joue un rôle central : en France et au Mali, sous la houlette de l’association, des groupes de jeunes échangent entre eux des textes par Internet, qui se concluent par une rencontre par visioconférence au cours de laquelle ils partagent une séance de slam. « Le partage des savoirs permet de connecter des jeunes à travers le monde », analyse Anna Soravito. Mais l’usage du numérique ne va pas sans difficultés. Ce qui inquiète Anna Soravito, « ce sont les problèmes d’obsolescence et de fragilité des outils numériques », destinés à fonctionner dans des conditions difficiles en terme de poussière et d’humidité. Autre souci, « il y a une question de formation des jeunes à ces outils. Il faut savoir trier l’information, avoir l’esprit critique. Transmettre cela, c’est aussi le rôle d’un bibliothécaire », estime Anna Soravito.



A. d’A.



© Les Echos Judiciaires Girondins - Journal N° 6042 du 03/12/2013. Tout droit révervé.

A lire également dans High-Tech



201524
ANNONCES EN LIGNE
 
Les Journaux
 
 
  LE DERNIER JOURNAL DU 24/10/2014
  RECHERCHE AVANCÉE
 
Actualités
  Economie
  Environnement
  Droit
  Vie des professions
  High-tech
  Loisirs / culture
  Santé
  Ventes au tribunal
  Le mardi de l'immobilier
  Le vendredi de l'emploi
  Gironde actualités
  Social
  Chroniques du barreau
  Carnet
  Collectivités
  Les cahiers pratiques du barreau
  Ventes devant avoir lieu au tgi de libourne
  Ventes devant avoir lieu au tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de libourne
  Billet d'humeur
  Tribune libre
  Chronique des notaires de gironde
  Concours
  Le commissaire aux comptes
  L'emploi et l'immobilier en août
  Fiscalité
  Finance
  Nécrologie
  Entreprises
  Actu fiscale en bref
  Sortir
  Interview
  S'abonner au journal
 
Annonces Légales
  Ventes au tribunal
  Appels d'offres / Avis d'enquète
  Constitutions
  Modifications
  Fonds de commerce
  Location Gérance
  Tribunal de Grande Instance
  Déclarations d'absence
  Marché Public
  Diffuser une annonce
 
Le Journal
  C'EST MA PREMIÈRE VISITE
  LES ECHOS JUDICIAIRES GIRONDINS
  ANNONCES LÉGALES
  PUBLICITÉ
  ABONNEMENT
  ESPACE PERSONNEL
  NEWSLETTER
  CONTACTEZ-NOUS
 
Autres Publications
  LA VIE ECONOMIQUE
  LES ANNONCES LANDAISES
La Une du dernier journal du 24/10/2014 | Créer un compte | Créer une Alerte | Espace Personnel | Mentions légales | Plan du site | Contact |
© Les Echos Judiciaires Girondins - Réalisation : n / Agence Conseil Internet