Les Echos Judiciaires Girondins - Accueil Publiez votre annonce legale en ligne !
Mot(s)-clé : Rechercher !
 Accueil    Actualités 

Loisirs / culture

Les Echos Judiciaires du 29 juillet 2014
S'inscrire gratuitement | Se connecter

 
 

 

Cinéma : « Thor »

Kenneth Branagh réunit les Vikings, les super-héros Marvel et Shakespeare…

Au royaume d’Asgard, Thor est un guerrier aussi puissant qu’arrogant dont les actes téméraires déclenchent une guerre ancestrale. Banni et envoyé sur Terre par son père Odin, il est condamné à vivre parmi les humains. Pour retrouver ses pouvoirs, il devra apprendre à se comporter comme un véritable héros… Kenneth Branagh n’était pas attendu à la réalisation d’un film adapté d’un comic book et pourtant avec «Thor»,  il réussit à tirer le meilleur parti de cette aventure de super-héros inspirée par la célèbre légende scandinave. Les séquences se passant dans le monde céleste sont grandioses, portées par des effets spéciaux et des décors impressionnants, évoquant l’univers des drames shakespeariens chers au cinéaste.  «Je suis né à Belfast et j’y ai passé mes premières années, dit Kenneth Branagh. Il pleut très souvent en Irlande, et je m’évadais de la grisaille en lisant des comic books, dont les couvertures colorées m’attiraient dans les boutiques. Ce n’est pas du tout un domaine inconnu pour moi, Shakespeare est entré bien plus tard dans ma vie. Dès le départ, Thor a été mon personnage préféré, j’aimais les qualités fondamentales des albums : le rapport à un monde antique, la beauté des armes, l’aspect monumental de la calligraphie et de la force physique du protagoniste. Le génie de l’association de Marvel et de la mythologie viking est que les créateurs de la série ont compris que c’est la dimension humaine au cœur du récit d’aventures qui en construit le ciment. »

Dans le fabuleux palais rouge et or, sur le pont arc-en-ciel ou dans les angoissants paysages du désert de glace, les personnages s’affrontent d’une façon théâtrale. On retrouve le Roi Lear dans le personnage d’Odin, Hamlet dans le fougueux Thor et Othello dans le jaloux frère Loki. L’impression est renforcée par l’interprétation d’Anthony Hopkins, qui règne avec sagesse sur Asgard et doit choisir celui qui lui succèdera.« Pendant la préparation du film, ajoute Kenneth Branagh, des livres d’architecture s’empilaient sur ma table de chevet. J’ai confié la création des décors à Bo Welch, lauréat de quatre Oscars, car je savais qu’il pouvait faire circuler les spectateurs non initiés avec fluidité entre les trois dimensions : Asgard, Jotunheim et la Terre. Pour les effets visuels, je tiens à saluer le talent de la société française BUF,  qui s’était déjà brillamment distinguée dans «Avatar». Les graphistes ont mis en images mes rêves les plus fous. »

Lorsque le Dieu du tonnerre est banni et envoyé sur Terre, le film perd de sa flamme. L’acteur australien Chris Hemsworth, physiquement parfait en vaillant guerrier, est moins convaincant lorsqu’il doit jouer sa partition contemporaine face à une Natalie Portman en petite forme.  Heureusement, l’intrigue revient dans le domaine du fantastique lorsque le frère, finement incarné par Tom Hiddleston, lance les forces du mal sur terre pour prendre le pouvoir. « La particularité de Thor, dit Chris Hemsworth, c’est qu’il est un Dieu déchu. Invincible à Asgard, il ne peut compter que sur son propre corps pour se défendre sur Terre. Dès que j’ai su que j’avais le rôle, je me suis entraîné comme un forcené pour avoir une silhouette de bodybuilder, puis j’ai appris qu’on m’avait justement choisi parce que je n’étais pas trop athlétique ! J’ai dû perdre du poids juste avant le tournage pour paraître plus humain, et la boxe que j’avais pratiquée m’a finalement plus servi que mes levers de fonte. »

 Thor, armé de son marteau magique, reviendra prochainement dans «The Avengers» puisqu’il en a été le membre fondateur lors de sa première apparition dans l’écurie des éditions Marvel en 1962. Il y sera rejoint par Iron Man, les Quatre Fantastiques, les X-Men, Hulk et Spider-Man. Cette superproduction éclatante ouvre donc le bal d’une nouvelle ère fantasmagorique dont le filon est loin de s’épuiser. «Je suis heureux d’avoir participé à cette aventure, conclut Kenneth Branagh, car elle rassemblait tout ce que j’ai-

me : un héros tête brûlée qui doit se frotter à son passé et surmonter une relation difficile avec son père. Il y a des combats sanglants, des luttes de pouvoir et des actes héroïques, ce qui m’a beaucoup rappelé ma première réalisation «Henry V». D’une certaine manière, j’ai démarré ma carrière avec des films de super-héros, la seule différence, c’est que les gens y parlaient une drôle de langue. »


Marie-Dominique VANÇON


 


© Les Echos Judiciaires Girondins - Journal N° 5771 du 29/04/2011. Tout droit révervé.

A lire également dans Loisirs / Culture



197551
ANNONCES EN LIGNE
 
Les Journaux
 
 
  LE DERNIER JOURNAL DU 29/07/2014
  RECHERCHE AVANCÉE
 
Actualités
  Economie
  Environnement
  Droit
  Vie des professions
  High-tech
  Loisirs / culture
  Santé
  Ventes au tribunal
  Le mardi de l'immobilier
  Le vendredi de l'emploi
  Gironde actualités
  Social
  Chroniques du barreau
  Carnet
  Collectivités
  Les cahiers pratiques du barreau
  Ventes devant avoir lieu au tgi de libourne
  Ventes devant avoir lieu au tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de bordeaux
  Résultats des ventes du tgi de libourne
  Billet d'humeur
  Tribune libre
  Chronique des notaires de gironde
  Concours
  Le commissaire aux comptes
  L'emploi et l'immobilier en août
  Fiscalité
  Finance
  Nécrologie
  Entreprises
  Actu fiscale en bref
  Sortir
  S'abonner au journal
 
Annonces Légales
  Ventes au tribunal
  Appels d'offres / Avis d'enquète
  Constitutions
  Modifications
  Fonds de commerce
  Location Gérance
  Régimes Matrimoniaux
  Tribunal de Commerce
  Avis
  Insaisissabilité
  Marché Public
  Diffuser une annonce
 
Le Journal
  C'EST MA PREMIÈRE VISITE
  LES ECHOS JUDICIAIRES GIRONDINS
  ANNONCES LÉGALES
  PUBLICITÉ
  ABONNEMENT
  ESPACE PERSONNEL
  NEWSLETTER
  CONTACTEZ-NOUS
 
Autres Publications
  LA VIE ECONOMIQUE
  LES ANNONCES LANDAISES
La Une du dernier journal du 29/07/2014 | Créer un compte | Créer une Alerte | Espace Personnel | Mentions légales | Plan du site | Contact |
© Les Echos Judiciaires Girondins - Réalisation : n / Agence Conseil Internet