Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Publicité

Un seul site pour Discac

Entreprises 20 mars 2017

DISCAC (Distribution de Composants et d’Accessoires pour la Cuisine) occupe une place remarquée dans l’univers de la cuisine et de la salle de bains. L’entreprise girondine continue de se développer au cœur d’un marché en perpétuelle évolution, où la concurrence fait rage. 

« Nous préparons l’avenir » affirme Cédric Gauchet, à la tête de Discac, l’entreprise créée par son père. Quelque 25 ans après sa création, le fabricant de cuisines va construire son futur siège et sa nouvelle usine à Izon. Environ 150 personnes devraient y être employées. Basé à Lormont depuis les origines de l’aventure industrielle, le fabricant de meubles de cuisine et de salle de bains va déménager les activités administratives de son siège et de son usine de Saint-Loubès sur la zone d’Anglumeau en décembre 2017, dans un bâtiment de 14 500 m², dont 500 m² de bureaux. Objectif : « fluidifier les processus de production aujourd’hui répartis entre les deux sites. »

Des prix concurrentiels

L’histoire de l’entreprise girondine débute en 1989. Discac est arrivée sur le marché de la cuisine, alors même que cet univers avait connu, lors de la précédente décennie, une mutation profonde : celle de la transition du buffet de cuisine fabriqué à la main à la cuisine intégrée, industrialisée et standardisée. À l’origine de l’aventure entreprenariale, Jean-Pierre Gauchet, agent commercial pour différents fabricants traditionnels de meubles et de composants de cuisines. À l’époque, ces derniers assuraient la livraison d’une cuisine entre 6 et 8 semaines à l’instar des Mobalpa, Schmidt et Cuisinella ou Arthur Bonnet. « Si l’industrialisation a bel et bien engendré une baisse des prix, l’équipement reste faible car l’investissement est encore très conséquent », constatent alors les dirigeants de Discac. La cuisine intégrée est encore chère, voire considérée comme un équipement de luxe. C’est dans ce contexte que Discac entend se distinguer et « faire la différence. » Son positionnement est alors celui de « logisticien-assembleur, au travers d’une gamme très courte des meilleures ventes du secteur. » Les éléments sont réceptionnés déjà usinés et les préparateurs assurent le suivi des commandes. Les cuisines sont livrées « à plat ». Grâce à ce positionnement novateur, Discac se démarque sur le marché. Objectif, expliquent les fondateurs de l’entreprise « assurer à la fois les délais les plus rapides du marché, mais aussi proposer des prix concurrentiels. »

Initialement, Discac vendait cuisines et dressings et, en parallèle, la société DGC2 dédiait son activité à la salle de bains. Les deux sociétés finiront par fusionner en 1999, et l’activité placard sera cédée. En 1999, Discac grandit et déménage à Lormont.

130 collaborateurs

La superficie de l’entreprise passe de 3000 à 6500 m2. La société compte alors 70 salariés et réalise un chiffre d’affaires de près de 9 millions d’euros. À l’orée du 21ème siècle, la cuisine se démocratise et le marché français évolue avec l’arrivée de la grande distribution : Conforama, But et le géant international Ikea vont s’octroyer d’importantes parts de marché. Les réseaux de spécialistes électro-ménager et de grandes surfaces de bricolage commencent à développer des gammes en kit à des prix très offensifs. La crise financière de 2008 finira de modifier en profondeur le marché de la cuisine. Fortement impacté, le secteur verra même disparaître, dans les années qui vont suivre, plusieurs fabricants traditionnels. L’entreprise girondine DISCAC continue malgré tout à se développer en prenant souvent une place de solution de dépannage ou de produit complémentaire pour petits budgets. Au terme de 25 ans d’existence, Discac emploie 130 collaborateurs. La société a muté ces 10 dernières années vers la fabrication en investissant dans l’outil industriel. Ses fondamentaux restent, eux, toujours les mêmes : « délai unique de fabrication et prix compétitifs. » Le chiffre d’affaires continue sa croissance pour atteindre plus de 18 millions d’euros. Cette progression constante a permis d’engager de nouveaux projets dont celui de la construction du site unique de plus de 15 000 m2 annoncé il y a quelques jours à l’occasion du lancement d’une nouvelle gamme de meubles de salles de bains.

Éric MOREAU

Autres actualités

Newsletter 76094 Annonces en ligne 100% des annonces du département Déposer une annonce légale

Les journaux

Actualités

Annonces légales

Déposer une annonce Légale en ligne !

  • Devis immédiat
  • Attestation de publication immédiate par e-mail
  • Relecture par nos services
  • Système de paiement sécurisé par carte bancaire
Publicité
Publicité