Couverture du journal du 06/06/2024 Le nouveau magazine

Le Site de l’Auto monte en régime

Villenave-d’Ornon. Après une croissance continue entre 2014 et 2020, le spécialiste du courtage automobile Le Site de l’Auto connaît une explosion de son activité. Pour y répondre, il a multiplié par 10 sa force de vente, constituée d’un réseau de près de 300 courtiers indépendants. Et prévoit d’ouvrir des agences dans chaque région afin de se rapprocher des consommateurs.

Le Site de l'Auto prévoit d'ouvrir des agences en France afin des rapprocher des consommateurs. © Le Site de l'Auto

L’entreprise s’affiche comme le leader français du courtage automobile. Le Site de l’Auto, créé en 2014 par Nicolas Levain à Villenave-d’Ornon, a enregistré en 2023 un chiffre d’affaires de plus de 10,5 millions d’euros, en croissance de 76 % par rapport à 2022. Porté par la démocratisation de l’achat de véhicules en ligne, l’augmentation de la demande de voitures d’occasion et un catalogue de près d’un million de véhicules disponibles dans toute l’Europe, le courtier a été amené à décupler son réseau de vendeurs.

« Notre activité consiste à faciliter l’achat de véhicules neufs et d’occasion pour nos clients particuliers français. Nous réalisons la recherche du véhicule sur l’ensemble du marché européen. Nous contrôlons et sécurisons l’achat pour le client (impliquant les vérifications esthétiques, administratives, historiques, l’authentification du contrat, une négociation à l’avantage du client, le contrôle technique et mécanique avec nos partenaires, etc.). Après validation finale, nous gérons la logistique du rapatriement du véhicule (livré directement chez le client dans les deux tiers des cas). Enfin, nous nous occupons de la carte grise provisoire puis définitive », détaille Fabien Leblanc, directeur stratégie et performance du Site de l’Auto.

Pour cela, l’entreprise dispose d’un catalogue de plus de 8 000 concessions partenaires dans toute l’Europe et propose sa prestation à un tarif unique de 1 890 euros TTC, quels que soient le type de véhicule et son prix. « Cela nous permet d’être indépendants vis-à-vis des concessions et de nous concentrer sur la satisfaction de nos clients, notre priorité », précise-t-il.

© Le Site de l'Auto

© Le Site de l’Auto

Maillage territorial

Cela permet également à la force de vente du Site de l’Auto, passée de 30 commerciaux indépendants début 2023 à près de 300 en fin d’année, « d’avoir une visibilité sur son activité », poursuit Fabien Leblanc. Ces derniers étant rémunérés en fonction du nombre de ventes réalisées. Très ouvert, le processus de recrutement du Site de l’Auto est suivi d’une formation initiale et continue des courtiers qui intègrent son réseau, par une équipe de 4 coachs salariés qui sont tous d’anciens commerciaux.

« Ces recrutements ont été un gros challenge, et nous avons ralenti début 2024 afin de nous stabiliser et de nous structurer davantage », note le directeur stratégie. L’entreprise compte ainsi une trentaine de salariés répartis dans 3 pôles : le service relations partenaires, composé de négociateurs multilingues ; le service animation commerciale et formation ; et le service développement avec les fonctions supports.

Le Site de l’Auto devrait néanmoins reprendre l’élargissement de son réseau de courtiers au deuxième semestre. « Nous prévoyons également d’ouvrir des agences dans chaque région, afin d’avoir un maillage territorial au plus près des consommateurs, mais aussi pour créer une certaine émulation dans notre réseau d’indépendants, répartis dans toute la France », annonce Fabien Leblanc.

Fabien Leblanc, directeur stratégie et développement du Site de l'Auto. © Le Site de l'Auto

Fabien Leblanc, directeur stratégie et développement du Site de l’Auto. © Le Site de l’Auto

80 % de véhicules thermiques

Avec un panier moyen de 35 000 euros en 2023, dans une fourchette allant de l’entrée de gamme (15 000 euros) à l’ultra-luxe (250 000 euros), « la demande se porte à 80 % sur les véhicules thermiques, 15 % sur les véhicules hybrides et seulement 5 % sur les véhicules électriques », reprend Fabien Leblanc.

L’essentiel du volume des transactions est réalisé en Allemagne, principalement sur les marques allemandes et américaines ; aux Pays-Bas, « paradis de la voiture électrique » ; mais aussi en Suède et en Norvège, Le Site de l’Auto constatant une tendance à la hausse pour la demande de véhicules hybrides haut de gamme.

Au premier trimestre 2024, les ventes enregistrées par le courtier sont déjà en progression de 118 % par rapport au premier trimestre 2023, avec près de 4,8 millions d’euros de transactions et un chiffre d’affaires projeté en hausse de 85 % sur l’année 2024. « Avec ce premier trimestre record, nos projets et ambitions pour la suite ne sont que renforcés. L’achat de voiture en ligne doit encore faire sa place et prouver ses qualités aux consommateurs. Mais le futur s’annonce prometteur », conclut Fabien Leblanc.

Notre activité consiste à faciliter l’achat de véhicules neufs et d’occasion pour nos clients particuliers français

Le Site de l’Auto en chiffres

Date de création : 2014

CA 2023 : + 10,5 millions d’euros

Croissance 2022-2023 : + 76 %

Panier moyen 2023 : 35 000 euros

Salariés : 30

Courtiers indépendants dans le réseau : 300

Concessions au catalogue : + 8 000

Nombre de voitures contrôlées en 2023 : 20 000