Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Allemagne: bond des exportations en février, avant l’impact de la guerre en Ukraine

Les exportations allemandes ont bondi en février, avant l'impact attendu de la guerre en Ukraine, qui a déjà causé une baisse des échanges avec la Russie à partir de la fin de ce...

La gare de triage de Maschen, au sud de Hambourg, en Allemagne, le 16 février 2021 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - MORRIS MAC MATZEN)

Les exportations allemandes ont bondi en février, avant l’impact attendu de la guerre en Ukraine, qui a déjà causé une baisse des échanges avec la Russie à partir de la fin de ce mois, selon des chiffres officiels publiés lundi.

La première économie européenne a exporté pour 124,7 milliards d’euros de biens, soit une hausse de 6,4% sur un mois, a annoncé l’institut allemand de statistiques Destatis dans un communiqué.

C’est beaucoup mieux que ce qu’attendaient les experts financiers de l’outil Factset, qui tablaient sur une hausse de 2,0%.

Sur un an, l’indicateur, très suivi pour l’économie allemande qui dépend fortement des exportations, grimpe de 14,3 %.

Côté importations, le pays a acheté pour 113,1 milliards d’euros de biens, en hausse de 4,5% sur un mois.

Dans le détail, les exportations vers les pays de l’Union européenne ont augmenté de 10,4% et les importations en provenance de ces pays ont grimpé de 5,2%.

Concernant les pays tiers, les exportations ont augmenté de 2,1% et les importations en provenance de ces pays de 3,8%.

Le principal pays destinataire des exportations allemandes a été les États-Unis, à 11,2 milliards d’euros (+2,7%).

Cette hausse des exportations intervient avant un fort impact de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, attendu en mars. « Le commerce extérieur avec la Russie n’a été limité qu’à partir de fin février 2022 par l’attaque de la Russie contre l’Ukraine et les sanctions prises par la suite », explique Destatis.

Le commerce avec la Russie a néanmoins d’ores et déjà connu une baisse en février, avec une chute des exportations de 6,3% et des importations de 7,3%.

La guerre accroît par ailleurs les goulots d’étranglement sur les marchés mondiaux, qui freinaient déjà l’activité industrielle de l’Allemagne depuis plusieurs mois.

Le secteur automobile pâtit par exemple des difficultés d’approvisionnement pour certaines pièces détachées habituellement fabriquées en Ukraine, entraînant des interruptions de production.

Le conflit va donc fortement plomber la croissance en 2022 en Allemagne, selon les experts.

Le comité des « sages » – des économistes qui conseillent le gouvernement allemand – a ainsi sabré fin mars sa prévision de croissance en 2022 de la première économie européenne, révisé de 4,6% à 1,8%.

fcz/er

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques