Couverture du journal du 25/11/2022 Consulter le journal

Allemagne: l’inflation record de 7,9% enregistrée en mai confirmée

L'inflation en Allemagne a bien atteint en mai le niveau record de 7,9% sur un an, poussée par la guerre en Ukraine, qui accroît les prix de l'énergie et...

Une station-service à Dortmund le 1er juin 2022. En Allemagne, les prix des carburants ont augmenté de 41% en mai sur un an (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Ina FASSBENDER)

L’inflation en Allemagne a bien atteint en mai le niveau record de 7,9% sur un an, poussée par la guerre en Ukraine, qui accroît les prix de l’énergie et de l’alimentation, selon l’institut statistique fédéral Destatis.

La hausse des prix à la consommation a ainsi atteint son plus haut niveau depuis la réunification de l’Allemagne en 1990 pour le troisième mois consécutif.

« La principale raison de la forte inflation reste la hausse des prix des produits énergétiques » mais les augmentations de prix sont aussi observées « pour de nombreux autres biens, en particulier la nourriture », explique Georg Thiel, président de Destatis, dans un communiqué.

Le ministre allemand de l’Agriculture Cem Özdemir s’attend à ce que les prix alimentaires continuent d’augmenter jusqu’à l’hiver, a-t-il déclaré mardi dans une interview au « Rheinische Post ». 

Le commerce s’approvisionne actuellement en payant des tarifs élevés d’énergie qui vont être répercutés sur les prix, a-t-il expliqué.

Au sein des produits énergétiques, les prix des carburants ont augmenté de 41% sur un an, relève Destatis.

Alors que Berlin a mis en place le 1er juin un rabais sur les prix à la pompe qui lui coûtera des milliards, des accusations sont portées depuis contre les compagnies pétrolières qui ne répercuteraient que partiellement la mesure sur les prix des carburants.

Criant au « scandale moral », le ministre allemand de l’Économie Robert Habeck a annoncé lundi un renfort des règles sur la concurrence.

L’indice des prix harmonisé, qui sert de référence au niveau européen, a quant à lui atteint 8,7% sur un an, a encore confirmé Destatis, soit au-dessus de la moyenne de 8,1% de la zone euro, selon la première estimation d’Eurostat. 

La Banque centrale européenne, déterminée à ramener à terme l’inflation à la valeur cible de 2%, a annoncé jeudi dernier une première hausse de ses taux en juillet, ce qu’elle n’avait plus fait depuis mai 2011.

L’institution planifie en outre une « série » de hausses des taux « au cours des prochains mois » en fonction des perspectives d’inflation, a prévenu sa présidente Christine Lagarde.

jpl/spi

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques