Couverture du journal du 23/09/2022 Consulter le journal

Argentine : grève des transporteurs levée, reprise des exportations agricoles

La grève des transporteurs qui paralysaient les exportations de céréales et oléagineux en Argentine a été levée, a annoncé vendredi la Fédération des transporteurs argentins, après un accord...

Des camions bloquent une autoroute lors d'une grève des transporteurs, le 14 avril 2022 à Victoria, en Argentine (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Marcelo Manera)

La grève des transporteurs qui paralysaient les exportations de céréales et oléagineux en Argentine a été levée, a annoncé vendredi la Fédération des transporteurs argentins, après un accord sur de nouveaux tarifs de fret.

Des camions bloquent une autoroute lors d’une grève des transporteurs, le 14 avril 2022 à Victoria, en Argentine (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Marcelo Manera)

Le mouvement a été levé après un accord négocié sous l’égide du ministère des Transports sur « une hausse des tarifs de 20% applicable immédiatement », a annoncé la Fédération des transporteurs argentins (Fetra) dans un communiqué.

La grève avait été lancée il y a cinq jours par les entreprises de transports pour réclamer une hausse des tarifs de fret face à la flambée des prix du carburant.

Des milliers de camions étaient à l’arrêt dans le pays, premier exportateur mondial de farine et d’huile de soja, et parmi les plus gros exportateurs pour le blé, le soja et le maïs. 

Ces exportations ont représenté 35 milliards de dollars en 2021, selon des chiffres officiels.

Selon la Fetra, de nouvelles négociations auront lieu en mai et un engagement a été pris par le secrétariat à l’Énergie pour « trouver une solution aux pénuries de gasoil ».

Selon Gustavo Idigoras, président de la Chambre de l’industrie des oléagineux et du Centre d’exportations des céréales (Ciara-CEC), la grève entraînait « une perte d’environ 100 millions de dollars par jour, soit 200 tonnes qui ne sont pas déchargées dans les terminaux portuaires ».

« Nous avons 50 cargos qui attendent », a avait-t-il indiqué jeudi, précisant qu’entre 3.000 et 4.000 camions se rendent dans les terminaux quotidiennement en temps normal, contre une dizaine pendant la grève.

sa/llu/jb

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques