Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Au terme d’une séance volatile à Wall Street, le Dow Jones stagne, le Nasdaq baisse

La Bourse de New York a terminé lundi en baisse une séance volatile, trop nerveuse pour solidifier le rebond...

La façade du New York Stock Exchange (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - SPENCER PLATT)

La Bourse de New York a terminé lundi en baisse une séance volatile, trop nerveuse pour solidifier le rebond de la semaine passée.

Selon des résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones a stagné à 35.091,13 points (+0,00%). Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 0,58% à 14.015,67 points. Le S&P 500 a perdu 0,37% à 4.483,87 points.

« On a observé pendant la majeure partie de la séance la continuation du rebond de la semaine dernière, mais en se rapprochant de la clôture, les indices ont baissé », a observé Peter Cardillo de Spartan Capital.

La semaine précédente, les indices avaient conclu en progression pour la première semaine cette année: un gain de 1,05% pour le Dow Jones, de 2,38% pour le Nasdaq et de 1,55% pour l’indice élargi S&P 500.

Mais ils sont loin d’avoir regagné le terrain perdu depuis le début de l’année : l’indice des valeurs vedette est en repli de plus de 3% sur 2022, le Nasdaq frôle la correction avec une baisse de presque 10% et le S&P 500 a lâché plus de 5%.

« C’est un marché très sujet à la volatilité mais dans le fond, la tendance est positive », a assuré l’analyste.

La nervosité persiste « alors que les marchés mondiaux font face à la perspective de politiques monétaires plus strictes, aux tensions géopolitiques entre la Russie et l’Ukraine, et à une saison de résultats mitigée », soulignaient pour leur part les analystes de Schwab.

Sept des onze secteurs du S&P ont finalement conclu dans le rouge avec en premier lieu les services de communication (-2,24%) dont des poids lourds sous pression ont plombé le Nasdaq, comme Facebook (-5,37% à 198,26 dollars), Twitter (-2,54% à 36 dollars) ou Netflix à nouveau (-1,97% à 402,10 dollars).

Le secteur de l’énergie a tiré son épingle du jeu (+1,31%), malgré un léger repli des prix du pétrole, avec de bonnes performances de Chevron (+1,96%), ExxonMobil (+1,22%) et ConocoPhillips (+1,16%).

Les actions automobiles n’ont pas eu une bonne journée, à l’instar de General Motors (-1,13%), Tesla (-1,73%) ou Ford (-0,45%). 

En revanche, les titres des croisiéristes ont affiché un solide rebond, comme Norwegian Cruise (+8,40%) et Carnival (7,82%).

Les investisseurs étaient toujours soucieux des projets de resserrement des taux de la banque centrale américaine (Fed), alors que le chiffre de l’inflation américaine CPI pour janvier est attendu jeudi.

« Attendez-vous, dans ce débat mouvant sur les taux de la Fed, à ce qu’on parle de l’inflation jeudi », a prévenu Joe Manimbo, spécialiste du marché des changes à Western Union. 

« Les prix à la consommation devraient accélérer au-dessus du taux annuel de 7,1% de décembre, le plus rapide depuis des décennies », a-t-il ajouté.

Les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans sont demeurés autour de leur nouveau sommet en plus de deux ans atteint vendredi, à 1,92%.

À la cote, le titre de la compagnie aérienne à bas coût Spirit Airlines s’est envolé de 17,17% à 25,46 dollars après avoir annoncé sa fusion avec Frontier Airlines dans une opération valorisée à 6,6 milliards de dollars.

Selon l’accord, qui doit être finalisé au second semestre 2022, Frontier Airlines va contrôler 51,5% de la nouvelle entité et Spirit en détiendra les 48,5% restants.

L’action de Frontier Group, la maison mère de Frontier Airlines, a avancé de 3,47% à 12,82 dollars.

Peloton, le fabricant de vélos d’appartements intelligents dont le titre a connu une descente aux enfers ces derniers mois, a bondi de 20,93% à 29,75 dollars.

Les marchés bruissent de rumeurs de négociations pour un rachat de la compagnie, dont le titre valait 150 dollars il y a un an. Peloton doit dévoiler ses résultats financiers mardi.

Le site américain de rencontre Bumble, recherché en séance, a finalement cédé 0,58% à 27,50 dollars après l’annonce d’un mariage par acquisition avec la start-up française Fruitz.

Nasdaq

vmt/jum/er

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques