Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Castex: « Il faut se préparer » au déploiement d’Omicron

"Il faut se préparer" au déploiement d'Omicron, "car les variants finissent toujours par s'imposer", a déclaré mardi matin le Premier ministre Jean Castex, au deuxième jour de son déplacement à Marseille, interrogé sur France Bleu...

Evolution en France du nombre de nouveaux cas, hospitalisations, entrées en soins critiques et décès, totaux et tendances pour ces quatre indicateurs, au 13 décembre (Crédit photo : © Simon MALFATTO)

« Il faut se préparer » au déploiement d’Omicron, « car les variants finissent toujours par s’imposer », a déclaré mardi matin le Premier ministre Jean Castex, au deuxième jour de son déplacement à Marseille, interrogé sur France Bleu Provence sur la cinquième vague de Covid-19.

Le Premier ministre Jean Castex discute avec des marins-pompiers dans un centre de vaccination à Marseille, le 13 décembre 2021 (Crédit photo : © Christophe SIMON)

« La vérité, c’est qu’on ne sait pas exactement encore quand ce variant va se déployer, mais l’expérience nous conduit à dire qu’il faut s’y préparer car finalement les variants finissent toujours pas s’imposer », a développé le chef du gouvernement.

Graphique montrant l’évolution des hospitalisations et des personnes en soins critiques en France, au 14 décembre (Crédit photo : © Sophie RAMIS)

« Même si la circulation (d’Omicron) aujourd’hui en France demeure faible, notre devoir c’est d’anticiper sur la base de ce qu’on sait », a plaidé M. Castex: « Les Anglais disent qu’il est beaucoup plus contagieux que Delta, qui lui même était plus contagieux que ses prédécesseurs, mais qu’il n’entraîne pas nécessairement des formes plus graves et qu’il ne résiste pas à la troisième injection ».

Le Premier ministre s’est cependant voulu rassurant sur la rentrée scolaire après les vacances de fin d’année: « Il faudrait que la situation sanitaire soit catastrophique pour recourir à la fermeture des écoles, ce n’est pas nos intentions, (…) nous ne devrions pas avoir à prendre ce type de mesures », a-t-il insisté, en soulignant que « le taux de reproduction (du virus) commence à décélérer ».

A Marseille depuis lundi matin, dans le cadre du suivi de la mise en place du plan « Marseille en grand » annoncé par le président Macron le 2 septembre, Jean Castex a rencontré lundi l’ensemble des élus locaux, dont le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, et la présidente LR de la métropole et du département, Martine Vassal.

Après des annonces sur le financement du plan de modernisation de l’hôpital public de Marseille, avec un total de 238 millions d’euros apportés par l’Etat sur un programme de 368 millions d’euros au total, le Premier ministre devrait faire des annonces mardi matin sur deux autres volets de « Marseille en grand », les écoles et les transports.

Au côté du ministre de l’Education nationale , Jean-Michel Blanquer, et du maire de Marseille, M. Castex se rendra d’abord à l’école Ahmed-Litim, cette école d’un quartier très populaire de la cité phocéenne anciennement appelée école Bugeaud, un officier français ayant exercé en Algérie, et tout récemment rebaptisée du nom d’un tirailleur algérien.

Puis, aux côtés de Mme Vassal, le Premier ministre prendra la parole sur le thème des transports à la tour la Marseillaise, le siège de la métropole Aix-Marseille-Provence.

ol-jmt/vk

   

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques