Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Corse: manifestations et blocages en soutien à Yvan Colonna

La Corse a connu vendredi une journée de tensions, deux jours après l'agression du militant indépendantiste Yvan Colonna par un codétenu, avec des blocages de ferries et des...

Des gendarmes se tiennent à côté de leurs camions sur lesquels a été déployée une banderole "L'Etat français assassin", le 4 mars 2022 à Ajaccio (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Pascal POCHARD-CASABIANCA)

La Corse a connu vendredi une journée de tensions, deux jours après l’agression du militant indépendantiste Yvan Colonna par un codétenu, avec des blocages de ferries et des manifestations en soirée, a constaté l’AFP.

Des membres du Syndicat des travailleurs corses (STC) à bord d’une chaloupe de sauvetage sur laquelle a été déployé une banderole « Gloire à Yvan (Colonna) », pour empêcher l’accostage d’un ferry à Ajaccio, le 4 mars 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Pascal POCHARD-CASABIANCA)

Vendredi soir, des manifestations ont eu lieu dans toute l’île, de Propriano à L’Ile-Rousse. 250 personnes se sont ainsi rassemblées devant la préfecture de Corse à Ajaccio, au son de chants corses et de cris « Etat français assassin » en langue corse, selon des chiffres de la préfecture. Incendie contre les grilles fermées de la préfecture et tirs de bombes agricoles dans les jardins de celle-ci ont émaillé la fin du rassemblement, a constaté l’AFP, sans que les forces de l’ordre, très présentes, n’interviennent. 

Des manifestations avaient déjà eu lieu jeudi en Corse après l’agression mercredi du militant indépendantiste Yvan Colonna par un codétenu dans la prison d’Arles (Bouches-du-Rhône) où il purge une peine pour l’assassinat du préfet de l’île Claude Erignac en 1998. En Corse les interrogations et les accusations fusent sur une possible responsabilité de l’Etat alors qu’Yvan Colonna réclamait de longue date son rapprochement sur l’île.

Vendredi matin, un bateau de la compagnie Corsica Ferries a été empêché d’accoster pendant 7 heures à Ajaccio. Le Syndicat des travailleurs corses (STC) des compagnies concurrentes Corsica Linea et La Méridionale qui avait appelé dès jeudi soir à « entraver le débarquement de troupes répressives sur l’île » est passé à l’action vendredi matin.

A 14H00, le ferry a finalement pu accoster et débarquer ses passagers à l’exception de dix gendarmes et de leurs véhicules qui restaient dans le bateau à quai. Mais en début de soirée, des militants du parti indépendantiste Corsica Libera, qui demandaient que les forces de l’ordre rentrent sur le continent, ont bloqué brièvement un autre navire de la même compagnie en provenance d’Italie, qui arrivait à Bastia.

Dans la soirée, la situation s’est débloquée, les dix gendarmes et leurs véhicules étant repartis d’Ajaccio vers Toulon, l’action des manifestants de Bastia s’est terminée, ont indiqué la préfecture et les manifestants à l’AFP.

Face à ces tensions, l’entourage de Marine Le Pen, la candidate à la présidentielle du Rassemblement national, qui devait se déplacer en Corse dimanche dans le cadre de sa campagne, a annoncé que cette visite était reportée. « La situation de l’ordre public en Corse ne permet pas ce déplacement de campagne », a justifié la même source auprès de l’AFP.

Après la violente agression dont a été victime Yvan Colonna, le président autonomiste du conseil exécutif corse, Gilles Simeoni a indiqué à l’AFP demander, avec la présidente de l’Assemblée de Corse, la création d’une commission d’enquête parlementaire. Une demande appuyée par le député UDI Jean-Christophe Lagarde.

Transporté dans un état grave dans un hôpital de Marseille, l’ancien berger y était encore soigné vendredi soir selon ses proches, qui n’ont pas donné davantage d’informations sur son état de santé. Son agresseur étant présenté comme un « jihadiste », le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi de l’enquête.

Les militants nationalistes et des syndicats étudiants appellent à une grande manifestation dimanche à 14h30 à Corte, l’ancienne capitale de l’île. 

mc-jp-are-alh/cbn

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques