Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

FO: Veyrier appelle à mettre le « paquet sur le développement » de la confédération

Le secrétaire général de Force ouvrière Yves Veyrier a appelé jeudi les militants de FO à "mettre le paquet" sur le "développement" de la confédération, actuellement troisième force syndicale en...

Le secrétaire général de FO Yves Veyrier lors d'une manifestation, le 19 octobre 2021, à Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Julien DE ROSA)

Le secrétaire général de Force ouvrière Yves Veyrier a appelé jeudi les militants de FO à « mettre le paquet » sur le « développement » de la confédération, actuellement troisième force syndicale en France, derrière la CFDT et la CGT.

Combien le syndicat compte-t-il d’adhérents ? « On déclare 500.000, les estimations les plus pessimistes disent 300.000. Donc on est entre les deux, et somme toute c’est déjà pas mal », a déclaré Yves Veyrier à la tribune du XXVe Congrès de FO, dans l’agglomération de Rouen.

« Chers camarades, je vous alerte quand même », a-t-il poursuivi. « On est à 350.000 cartes à peu près placées (remises à des adhérents, NDLR) ces années passées. On a eu une chute en 2018, légère, et surtout un recul en 2020 sous l’effet de la pandémie. On remonte bien en 2021 puisqu’on est plutôt à cette heure-ci autour de 380.000 cartes placées », a-t-il ajouté, précisant que ce chiffre est inférieur au nombre d’adhérents réels.

« C’est loin d’être suffisant ! », a-t-il lancé aux congressistes. 

L’année 2018 avait été marquée par une crise à la tête de FO, avec le départ houleux de Jean-Claude Mailly, puis celui six mois plus tard de Pascal Pavageau. En 2018, le syndicat avait légèrement baissé dans le secteur public (-0,5 point à 18,1%), et en 2021, il est resté quasiment stable dans le secteur privé (-0,36 point à 15,24%).

Dans Le Monde dimanche, Yves Veyrier avait affirmé que FO n’avait pas « vocation à rester sur la dernière marche du podium ».

Il a appelé jeudi les militants à se tourner vers « tous les salariés éloignés » d’un emploi stable. Les cadres sont aussi un « enjeu majeur », et il faut que FO « parvienne à élargir (son) implantation dans le monde de la culture, du spectacle, des intermittents », où la confédération « n’est pas à la hauteur de ce qu'(elle) devrait être ».

Le dirigeant avait annoncé en février qu’il ne briguerait pas de nouveau mandat. Il laissera la place vendredi à Frédéric Souillot, désormais seul candidat à sa succession, après le retrait de Christian Grolier mercredi.

Dans un discours de près de deux heures, il a défendu son action à la tête du syndicat et de nouveau appelé ses camarades à l’unité et au « respect ». « La porte est à double battant, mais personne ne souhaite que qui que ce soit la prenne dans le sens de la sortie », a-t-il dit.

sl/fmp/er

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques