Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Garde à vue prolongée pour le policier soupçonné d’avoir tué sa compagne

La garde à vue du policier soupçonné d'avoir tué sa compagne fin janvier à Paris a été prolongée mercredi et se poursuit dans les locaux de la police judiciaire...

Garde à vue prolongée pour le policier soupçonné d'avoir tué sa compagne (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - DENIS CHARLET)

La garde à vue du policier soupçonné d’avoir tué sa compagne fin janvier à Paris a été prolongée mercredi et se poursuit dans les locaux de la police judiciaire parisienne, a-t-on appris de source judiciaire.

Ce gardien de la paix de 29 ans, Arnaud B. avait appelé la gendarmerie mardi matin pour signaler sa présence chez son père, à Montmeyan (Var) où il a été interpellé sans résistance, selon des sources concordantes.

Le suspect a été transféré à Paris mardi soir où il devait être entendu par les enquêteurs du 2e district de la police judiciaire parisienne, chargés de l’enquête.

Il est en garde à vue pour « homicide volontaire sur conjoint, concubin ou partenaire ».

Arnaud B. était recherché depuis le 28 janvier, jour de la découverte dans son appartement du XIXe arrondissement de Paris du corps de sa compagne, Amanda Glain, âgée de 28 ans et décédée par strangulation, comme l’a révélé l’autopsie. 

Le corps de la jeune femme avait été découvert dans la salle de bain du suspect, par des policiers parisiens venus au domicile du suspect, affecté au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Ses collègues avaient donné l’alerte ne le voyant pas à sa prise de service.

Arnaud B. avait été placé en garde à vue en octobre 2019 pour des violences sur sa compagne de l’époque et avait écopé d’une alternative aux poursuites, un stage de sensibilisation aux violences conjugales.

jpa/gd/cb/mlx/bow

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques