Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Gare du Nord: deux policiers tuent un homme qui les menaçait avec un couteau

Un homme a été tué lundi à la gare du Nord à Paris par deux policiers qu'il est suspecté d'avoir menacés avec un couteau portant un slogan anti-police, un acte dénoncé par le ministre...

La gare du Nord, à Paris, en janvier 2019 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - ERIC PIERMONT)

Un homme a été tué lundi à la gare du Nord à Paris par deux policiers qu’il est suspecté d’avoir menacés avec un couteau portant un slogan anti-police, un acte dénoncé par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et les syndicats.

Carte montrant l’emplacement de la Gare du Nord où un homme a été tué lundi matin par la police (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Emmanuelle MICHEL)

Vers 06h50, les deux policiers de la brigade des réseaux franciliens patrouillaient à l’heure de pointe dans cette grande gare parisienne, d’où partent et arrivent les trains à destination et en provenance du nord de la France et de l’Europe.

Ils « ont été pris à partie, menacés par un assaillant qui avait un couteau et qui a voulu manifestement atteindre les policiers, les blesser, les tuer, et ils ont utilisé leurs armes administratives pour le neutraliser et évidemment cet assaillant est décédé », a détaillé à la presse M. Darmanin lors d’un déplacement dans un commissariat de Montpellier (Hérault). 

Selon une source policière, leur agresseur, né 1991, n’était pas connu des services de police.

« Le couteau trouvé à proximité de la scène et susceptible d’avoir été en possession de l’homme décédé est porteur des lettres ACAB » (All cops are bastards, « tous les flics sont des bâtards »), a précisé le parquet de Paris.

La piste terroriste a été rapidement écartée. 

Sollicité par l’AFP, le parquet national anti-terroriste (PNAT) a répondu qu’il n’était pas saisi de l’enquête.

L’homme n’a fait « aucune allégation, aucune revendication terroriste, et n’avait aucun document d’identité sur le coup », a confirmé le ministre de l’Intérieur. 

« Mais nous avons vu sur le couteau la marque ACAB (…) c’est manifestement une démonstration que cette personne voulait s’attaquer directement à des policiers parce qu’ils étaient policiers », a affirmé M. Darmanin, évoquant un « acte de terreur ».

– « Terroriste anti-flics » –

  

L’enquête pour tentative d’homicide volontaire a été confiée par le parquet de Paris au 2e DPJ de Paris et la « police des polices » (IGPN) a été saisie comme c’est le cas lorsqu’un fonctionnaire de police fait usage de son arme pour « déterminer les conditions » de l’emploi de celle-ci.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a « salué » dans un tweet « le courage des policiers qui ont su réagir avec sang froid à une lâche attaque ».

Dans un communiqué, Alliance, un des principaux syndicats de police, a qualifié l’agresseur de « terroriste anti-flics », qui a pris les fonctionnaires « pour cible armé d’un couteau pour les tuer ».

« Cet attentat envers les protecteurs de la République montre une nouvelle fois qu’aujourd’hui nos collègues risquent leur vie au coin d’une rue, le parvis d’une église, ou dans une mission du quotidien au sein d’une gare », a poursuivi le syndicat.

Ces derniers mois, plusieurs fonctionnaires de police ont été visés par des attaques à l’arme blanche.

En novembre dernier, un ressortissant algérien avait porté des coups de couteau à deux policiers du commissariat de Cannes qui en étaient ressortis indemnes, protégés par leur gilet pare-balle. La piste terroriste n’avait pas été retenue.

La porte-parole du syndicat Unité SGP-police, Linda Kebbab, a souligné sur Twitter que l’attaque de lundi « laiss(ait) peu de place au doute sur la nature haineuse qui a animé l’auteur ».

Le syndicat des commissaires de police (SCPN) a pour sa part, dans un tweet, « son soutien » et exprimé « sa reconnaissance à nos policiers qui nous protègent ». « Lorsqu’un individu armé menace et attaque, s’il n’obtempère pas, il doit être neutralisé », a souligné le SCPN.

sm-gd-ol-aco/pa/bow     

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques