Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Isère: cinq morts dans l’accident d’un avion de tourisme

Cinq personnes, dont quatre membres d'une même famille, ont été tuées samedi après-midi dans l'accident d'un avion de tourisme près des Adrets dans le massif de Belledonne...

Cinq personnes, dont quatre membres d'une même famille, ont été tuées samedi après-midi dans l'accident d'un avion de tourisme près des Adrets dans le massif de Belledonne (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Dominique FAGET)

Cinq personnes, dont quatre membres d’une même famille, ont été tuées samedi après-midi dans l’accident d’un avion de tourisme près des Adrets dans le massif de Belledonne, a-t-on appris auprès des pompiers. 

Le drame s’est déroulé à 16H50 au lieu dit « Les Fournelles » peu après le décollage de l’appareil, avec à bord « une famille qui effectuait un baptême de l’air », depuis l’aérodrome du Versoud à une quinzaine de kilomètres au nord-est de Grenoble, ont-ils précisé, confirmant une information de France-Bleu Isère. 

L’épave du petit avion de tourisme, dont le tour devait durer une demi-heure, a été retrouvée « complètement carbonisée » comme les corps de ses occupants, « quatre adultes et un enfant » qui n’ont pas été encore identifiés, ont ajouté les pompiers, alertés par des témoins de l’accident. 

« Un important dispositif du SDIS 38, engageant l’hélicoptère Dragon 38, appuyé par le Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne (PGHM) et la compagnie de gendarmerie de Meylan, a été déployé très rapidement sur place, pour éteindre l’incendie et se porter au secours des passagers », a indiqué la préfecture de l’Isère dans un communiqué.

Une soixantaine de pompiers ont été déployés au total sur les lieux, selon ces derniers. 

Le parquet de Grenoble a confié l’enquête au groupement de gendarmerie de l’Isère, à la  brigade de gendarmerie des transports aériens (BGTA) et à la SRGTA (ndlr: gendarmes français des transports aériens) de Paris afin de déterminer les causes de cet accident, a ajouté la préfecture. 

« Nous allons garder le site, c’est notre premier objectif pour pouvoir permettre à la section de recherches des transports aériens de faire son travail dès demain (ndlr: dimanche) », a précisé à l’AFP le Lieutenant-Colonel Fabrice Gaudelet, officier adjoint commandement au groupement de gendarmerie de l’Isère. 

Une quarantaine de gendarmes ont été au total engagés dans l’opération de secours, selon la même source.

dfa/dlm

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques