Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Japon: la croissance est repartie en 2021 mais reste menacée

L'économie japonaise a progressé de 1,7% en 2021, après deux années de baisse, et elle a aussi rebondi au quatrième trimestre comparé au troisième à la faveur d'un répit de la pandémie, selon...

La zone industrielle de Keihin, près de Tokyo, avec le mont Fuji en arrière-plan, le 24 janvier 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Philip FONG)

L’économie japonaise a progressé de 1,7% en 2021, après deux années de baisse, et elle a aussi rebondi au quatrième trimestre comparé au troisième à la faveur d’un répit de la pandémie, selon des données préliminaires du gouvernement publiées mardi.

Le rebond sur l’ensemble de 2021 est encore loin d’effacer la chute de 4,5% de l’économie nippone en 2020 à cause de la pandémie, et l’économie japonaise a évolué en dents de scie tout au long de l’année écoulée, au gré de l’intensité de la crise sanitaire.

La croissance de 1,3% enregistrée au quatrième trimestre comparé au troisième (après une légère contraction de 0,7% sur la période juillet-septembre, selon un chiffre révisé mardi) s’avère par ailleurs un peu plus faible que la prévision médiane du consensus de l’agence Bloomberg (+1,5%).

Ce rebond en fin d’année provient essentiellement d’une dynamique retrouvée de la consommation des ménages (+2,8%), qui a profité d’une nette accalmie sur le front sanitaire au Japon entre la fin de l’été et fin décembre.

Mais les investissements non résidentiels des entreprises ont à peine progressé sur le trimestre écoulé (+0,4%), alors que l’industrie nippone est toujours freinée par les pénuries de semi-conducteurs et d’autres composants, et que les incertitudes sur l’évolution de la conjoncture restent très élevées.

Les exportations japonaises ont augmenté de 1% au quatrième trimestre, mais cet effet positif pour la croissance a été annulé par des importations supérieures, notamment à cause de la poussée des prix de l’énergie.

Les économistes s’attendent à une légère rechute du PIB nippon au premier trimestre 2022 du fait de la vague Omicron, qui a ralenti la reprise économique mondiale et déferlé sur l’archipel à partir de début janvier, avec probablement un nouvel effet anesthésiant pour la consommation des ménages.

etb/roc 

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques