Couverture du journal du 23/09/2022 Consulter le journal

La Bourse de Paris accélère sa remontée avec l’accalmie sur les prix du pétrole

La Bourse de Paris rebondissait jeudi après deux reculades, galvanisée par la baisse des cours du brut en amont d'une réunion des pays producteurs de pétrole sur fond de spéculations...

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Eric PIERMONT)

La Bourse de Paris rebondissait jeudi après deux reculades, galvanisée par la baisse des cours du brut en amont d’une réunion des pays producteurs de pétrole sur fond de spéculations sur une hausse de la production saoudienne.

L’indice vedette CAC 40 accélérait son rebond en milieu de matinée (+0,98% à 6.481,87 points vers 10H30) au lendemain d’un repli de 0,77%.

Les investisseurs ont une lueur d’espoir du côté du pétrole, dont les cours se repliaient de plus de 2% vers 10H10, un signal positif pour l’inflation.

Les pays de l’Opep+ se réunissent jeudi en visioconférence à 12H00 GMT (14H00 à Vienne, le siège du cartel) pour ajuster leur production. 

Cette réunion intervient deux jours après l’annonce d’un embargo de l’Union européenne pour réduire de 90% leurs importations de pétrole russe d’ici la fin de l’année, ce qui place Moscou dans une position délicate au sein de l’alliance pétrolière.

« La chute des prix du pétrole s’est accélérée après que le Financial Times a rapporté que l’Arabie Saoudite pourrait être prête à augmenter sa production de pétrole en cas de forte baisse de la production russe, confirmant un article du Wall Street Journal de mardi », souligne Christian Parisot, chez Aurel BGC.

Les prix élevés de l’or noir participent à l’inflation, bête noire des marchés et défi majeur pour les banques centrales. Elle se sont engagées à la freiner en remontant leurs taux directeurs pour rendre le crédit plus onéreux et ralentir la demande.

« Les investisseurs sont toujours dans le doute concernant les conséquences de la politique monétaire en cours et à venir », rappelle Christopher Dembik, directeur de la recherche macroéconomie chez Saxo Bank.

En zone euro, l’inflation a atteint un niveau record en mai à 8,1%, selon des données publiées mardi qui font pression sur la Banque centrale européenne pour qu’elle remonte plus rapidement que prévu ses taux directeurs.

Aux Etats-Unis, l’inflation a un peu ralenti en avril, mais reste proche de son plus haut niveau en 40 ans, à 8,3% selon l’indice CPI.

Aussi, le directeur général de JPMorgan Chase, Jamie Dimon, a partagé un scénario sombre des perspectives économiques en mettant en garde contre le risque d’un « ouragan » économique déclenché par les crises que le monde traverse actuellement.

Saint-Gobain en haut du tableau

Le groupe de matériaux de construction Saint-Gobain, était en tête du CAC 40 (+3,24% à 56,46 euros) après avoir annoncé qu’il visait un « bénéfice d’exploitation record » au premier semestre.

Record récompensé pour Rémy Cointreau

L’action s’arrogeait 3,63% à 177 euros, le groupe ayant enregistré des résultats annuels « record », a annoncé son directeur général Eric Vallat, avec un bénéfice net qui a bondi de 47% et sa marge opérationnelle courante à « son plus haut niveau historique » sur son exercice décalé clos fin mars 2022.

Eurofins fait une acquisition en Arabie Saoudite

Eurofins Scientific (+1,60% à 85,56 euros) a annoncé la conclusion d’un partenariat avec les actionnaires de Saudi Ajal, pour finaliser une prise de participation majoritaire dans Ajal for Laboratories, laboratoire de tests alimentaires, de tabac et pharmaceutiques, en Arabie Saoudite.

Euronext CAC40

pan/fs/spi

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques