Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

La Bourse de Paris finit en légère hausse son avant-dernière séance de l’année

La Bourse de Paris a terminé son avant-dernière séance de l'année en petite hausse de 0,16%, jeudi, toujours confiante sur les perspectives économiques malgré...

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (Tous droits réservés. © (2021) Agence France-Presse - ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a terminé son avant-dernière séance de l’année en petite hausse de 0,16%, jeudi, toujours confiante sur les perspectives économiques malgré la flambée des contaminations de Covid-19.

L’indice vedette CAC 40 a pris 11,71 points à 7.173,23 points. Mercredi, il avait fini en baisse de 0,27% après avoir établi un nouveau record en séance, au-dessus des 7.200 points.

Alors que la dernière séance de 2021, vendredi, ne sera qu’une demi-journée pour la place parisienne, la plupart des opérateurs ont déjà déserté les salles de marché, comme en témoignent les faibles volumes depuis le début de la semaine.

La Bourse de Francfort a clôturé sa dernière journée d’échanges de l’année à 14H00 ce jeudi, et Milan a également fermé boutique à 17H30 jusqu’à lundi.

La place allemande a progressé de 15,79% depuis le 1er janvier et la Bourse italienne de 23%.

« Les marchés sont globalement bien orientés aujourd’hui », de Hong Kong à Paris, en passant par New York, « la tendance est au calme positif », constate Nicolas Budin, responsable de la gestion actions chez Myria AM.

Si le variant Omicron n’inquiète pas particulièrement les marchés c’est qu’il n’y a « pas de craintes sur l’année qui vient », assure l’analyste.

En France, comme aux États-Unis, le nombre de contaminations au Covid-19 ne cesse d’augmenter, sous l’effet du variant Omicron : le cap symbolique du million de contaminations quotidiennes dans le monde a été franchi pour la première fois sur la période du 23 au 29 décembre.

Cependant, les nouvelles hospitalisations ne progressent que lentement et les investisseurs n’anticipent pas de nouveaux blocages de l’économie.

À plus long terme, le contexte est plutôt positif pour les marchés en 2022: « on attend une croissance des bénéfices des sociétés et les politiques monétaires et budgétaires sont toujours accommodantes », ajoute M. Budin.

Parmi les rares indicateurs de la semaine, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis sont repassées sous la barre des 200.000 au cours de la semaine de Noël et la moyenne sur quatre semaines est au plus bas depuis 1969.

Nouvelle commande pour Airbus

Le loueur américain Aviation Capital Group (ACG) a passé auprès d’Airbus une commande ferme de 40 avions et signé un protocole d’accord pour 20 monocouloirs A220. Le montant total de cette commande, une fois finalisée s’agissant des A220, s’élève à plus de six milliards de dollars au prix catalogue théorique, selon le dernier tarif publié par Airbus en 2018. L’avionneur européen a gagné 0,50% à 112,68 euros.

Euronext CAC40

jvi/pcm/bt

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques