Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

La Bourse de Paris finit sans grande tendance (+0,27%)

La Bourse de Paris a fini en légère hausse mardi, appréciant le petit répit accordé par le recul des prix du pétrole tandis que demeurent les incertitudes au sujet de l'inflation, principale...

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a fini en légère hausse mardi, appréciant le petit répit accordé par le recul des prix du pétrole tandis que demeurent les incertitudes au sujet de l’inflation, principale préoccupation des investisseurs, et du dossier ukrainien.

L’indice CAC 40 a clôturé en progression de 19,16 points, soit 0,27% à 7.028,41 points, au lendemain d’une hausse de 0,83% dans un marché volatil.

La séance présente « une fausse neutralité » avec de gros écarts de performance entre les titres: « On est encore dans une journée de rotation sectorielle en faveur des valeurs dites décotées et au détriment des valeurs de croissance, plus sensibles à la remontée des taux longs », observe Vincent Manuel, directeur des investissements au sein d’Indosuez Wealth Management.

Dans ce contexte, les valeurs financières ont bien performé, soutenues par la remontée des rendements sur le marché de la dette souveraine, tandis que les valeurs de croissance, comme le luxe et la technologie, ont corrigé.

Les investisseurs se montraient prudents dans l’attente des chiffres de l’inflation américaine de janvier qui seront pris en compte par la Réserve fédérale américaine pour élaborer son cycle de resserrement des taux.

Sur le marché de la dette souveraine, le taux d’emprunt allemand à dix ans, le Bund, qui fait référence dans la zone euro, était au plus haut depuis janvier 2019 à 0,27%, et le taux américain de même maturité longue continuait de se tendre à 1,96% en dépit d’un repli des prix du pétrole.

« On est dans une poursuite de la hausse des taux longs et dans le même temps, les initiatives diplomatiques autour de l’Ukraine conduisent à un dégonflement des prix du pétrole de plus de 2% », souligne l’expert interrogé par l’AFP.

En revanche, le prix de l’aluminium a atteint mardi un sommet depuis 2008 et s’approchait de son record en raison d’un confinement dans la ville de Baise en Chine qui affecte l’approvisionnement, après des mois d’envolée à cause d’une production contrainte.

Le cours de l’aluminium est monté jusqu’à 3.236 dollars la tonne mardi et se rapproche ainsi de son record historique battu en juillet 2008, à 3.380,15 dollars la tonne.

Ce qui profite à la sidérurgie

Parmi les plus fortes hausses du CAC 40, ArcelorMittal a prolongé ses gains de la veille (+2,97% à 29,14 euros).

Les taux donnent l’avantage aux bancaires…

Le groupe bancaire BNP Paribas (+0,47% à 66 euros) a annoncé mardi un bénéfice sans précédent pour 2021, fort de ses activités de banque de détail, de financement et d’investissement. Ses résultats du quatrième trimestre seul sont cependant en léger retrait par rapport aux deux précédents. Ses consœurs Crédit Agricole et Société Générale ont avancé respectivement de 1,65% et de 1,75%.

…mais portent préjudice au luxe et à la tech

Le géant du luxe LVMH a cédé 1,40% à 706,10 euros, Kering (-0,91%) et Hermès (-0,82%). Côté technologie, Worldline a reculé de 2,39% et Dassault Systèmes de 2,34%.

pan/kd/er

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques