Couverture du journal du 25/11/2022 Consulter le journal

La Bourse de Paris indécise avant l’emploi américain

La Bourse de Paris évoluait proche de l'équilibre (-0,09%) vendredi, restant prudente avant des chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis et alors qu'un durcissement de ton de la banque centrale...

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris évoluait proche de l’équilibre (-0,09%) vendredi, restant prudente avant des chiffres sur l’emploi aux Etats-Unis et alors qu’un durcissement de ton de la banque centrale américaine a plombé les marchés la veille.

A 09H25, l’indice vedette CAC 40 cédait 6,06 points à 7.243,50 points. Jeudi, il avait fini en forte baisse de 1,72%.

Ce vendredi, l’attention des investisseurs va se tourner vers la publication des chiffres très attendus de l’emploi aux Etats-Unis en décembre, qui sont scrutés par la Réserve fédérale, la Fed, pour adapter sa politique monétaire à la reprise économique. 

Pour décembre, un consensus d’économistes s’attend à 440.000 créations d’emplois, soit plus du double du nombre enregistré en novembre. Et ils projettent un taux de chômage à 4,1% (-0,1 point de pourcentage sur un mois) toujours supérieur aux 3,5% de février 2020 avant la pandémie.

La publication mercredi du compte rendu de la dernière réunion de la Fed a fait plonger les marchés, surpris des nouvelles mesures discutées au sein de l’institution pour s’attaquer à l’inflation.

« Il est peu probable que les statistiques du jour, à moins d’une surprise, entraînent des conséquences sur la trajectoire de la politique monétaire américaine dans les mois à venir », estime Christopher Dembik, directeur stratégie et macroéconomie chez Saxo Banque, pour qui « le plein emploi est certainement à portée de main ». 

« Tout a déjà été dit dans le compte rendu de la réunion de décembre: au moins trois hausses de taux sont à prévoir cette année et une réduction du bilan qui devrait être beaucoup plus rapide que lors de la période 2017-2019, juste avant la pandémie », ajoute-t-il.

En Europe, l’évolution des prix à la consommation en décembre dans les pays de la zone euro sera connue dans la matinée. La veille l’inflation allemande était ressortie à son plus haut niveau depuis 1992, à 5,3%. 

Quant à la France, les dernières données macroéconomiques sont peu réjouissantes: la production industrielle a reculé de 0,4% en novembre sur un mois et reste en retrait de 5% par rapport à son niveau de février 2020, le déficit commercial s’est encore creusé pour atteindre un niveau record à 9 milliards d’euros en novembre.

Cependant, la consommation des ménages en biens est repartie à la hausse en novembre, progressant de 0,8% sur un mois. 

STMicroelectronics en hausse

Les ventes du fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics ont augmenté de 24,9% sur l’ensemble de 2021 à 12,76 milliards de dollars, portées par la forte demande mondiale sur ses marchés. L’action bondissait de 3,72% à 44,47 euros.

Trigano prend de la vitesse

Le leader européen des véhicules de loisirs (camping-cars, etc.) Trigano a rapporté vendredi un chiffre d’affaires en hausse de 9,2% au premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022, mais note des difficultés d’approvisionnement toujours perturbantes pour son activité. Son titre grimpait de 5,54% à 182,90 euros.

Euronext CAC40

jvi/els/spi

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques