Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

La Bourse de Paris portée par les résultats d’entreprises

La Bourse de Paris est portée jeudi matin par de nombreux résultats de grandes entreprises, dont ceux du groupe de luxe Kering, qui mettent un peu en sourdine...

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris est portée jeudi matin par de nombreux résultats de grandes entreprises, dont ceux du groupe de luxe Kering, qui mettent un peu en sourdine le risque géopolitique lié à l’Ukraine.

Vers 09H30, l’indice CAC 40 progressait de 0,19% de 13,19 points à 6.978,27 points, au lendemain d’une baisse de 0,21% attribuée aux tensions liées à l’Ukraine.

La Maison Blanche a affirmé mercredi que la Russie n’avait pas retiré de troupes à la frontière de l’Ukraine mais au contraire ajouté jusqu’à 7.000 militaires aux portes du pays, renforçant les craintes d’une invasion menée par Moscou.

Les Occidentaux s’inquiètent depuis des semaines des risques d’une attaque de l’Ukraine par la Russie, qui a massé plus de 100.000 soldats à la frontière, et multiplient les tractations diplomatiques.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne auront jeudi des discussions à ce sujet.

Concernant l’inflation, sujet majeur qui préoccupe les marchés depuis des mois, le compte-rendu du comité de politique monétaire de la banque centrale américaine n’a pas réservé de surprise mercredi, confirmant que la Fed pourrait relever ses taux directeurs à un rythme plus rapide que lors de la précédente reprise économique (après 2015), pour lutter contre l’inflation.

S’il est largement admis que les taux vont être relevés en mars, les investisseurs restent divisés sur l’ampleur de la remontée, de 50 points de base ou de 25.

« Excellentes performances » pour Kering

L’action Kering s’envolait de 5,45% à 667,10 euros dans les tout premiers échanges après l’annonce d' »excellentes performances en 2021″, avec des ventes à 17,6 milliards d’euros et un bénéfice net à 3,2 milliards d’euros, dépassant les résultats d’avant-pandémie.

Bénéfice en hausse chez Carrefour 

Le distributeur a affiché un bénéfice net en hausse de 67% à 1,07 milliard d’euros en 2021 grâce notamment à des économies de coûts et à de solides ventes, un résultat un peu supérieur aux attentes. Il procèdera à un nouveau programme de rachat d’actions pour au maximum 750 millions d’euros, en vue de leur annulation et à échéance fin 2022. L’action grimpait de 3,46% à 17,78 euros.

Orange dans le vert

L’opérateur a enregistré un bénéfice net (part du groupe) divisé par 20 à 233 millions d’euros en 2021, en raison notamment d’une baisse du résultat d’exploitation et d’un produit d’impôt exceptionnel de 2,2 milliards d’euros comptabilisé sur l’exercice précédent. Le titre prenait 1,09% à 10,99 euros.

Air France-KLM et Sodexo à la traîne

Air France-KLM (-4,47% à 4,27 euros) a subi une nouvelle perte nette massive de 3,3 milliards d’euros en 2021, réduite de moitié par rapport à l’exercice précédent, et le groupe aérien s’est dit jeudi « optimiste pour l’avenir » après un quatrième trimestre meilleur qu’attendu.

Le titre Sodexo reculait de 4,24% à 81,38 euros. La présidente du conseil d’administration du géant mondial de la restauration collective et de services, Sophie Bellon, a été nommée PDG du groupe fondé par son père.

Euronext CAC40

pan/gk/spi

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques