Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

La Bourse de Paris termine janvier juste en dessous de 7.000 points

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,48% lundi, achevant sur une petite note positive un mois de janvier morose...

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,48% lundi, achevant sur une petite note positive un mois de janvier morose pour les marchés financiers.  

L’indice vedette CAC 40 a gagné 33,32 points à 6.999,20 points mais, depuis le début du mois, il a perdu 2,15%. Vendredi, la cote parisienne avait fini en baisse de 0,82%, affichant une perte hebdomadaire de 1,45%.

La place de Paris avait d’abord ouvert en nette hausse lundi, avant de ralentir jusqu’à passer en territoire négatif à la mi-journée. L’ouverture de Wall Street a ensuite donné un second souffle et l’indice CAC 40 a repris sa progression en fin de journée. 

La séance a paru pourtant bien calme comparée à la semaine passée ou à l’entièreté du mois de janvier. « La volatilité aura été le maître mot de janvier », confirme Christopher Lhuillier, expert en investissements financiers chez Milleis Banque.

Les marchés ont été secoués par les différents signaux émis par la Réserve fédérale américaine, qui envisage de durcir sérieusement sa politique monétaire pour endiguer l’inflation. 

Après des records dans les tout premiers jours de janvier, le CAC 40 est redescendu de ses sommets, plombés par les déclarations de la Fed, les chiffres de l’inflation et la remontée des taux d’intérêt sur le marché obligataire.

« La semaine à venir s’annonce dense avec à la fois de nombreux résultats d’entreprises, et on attend également une réunion de la Banque centrale européenne et une autre de l’Opep+ », l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses partenaires, prévoit Christopher Lhuillier.

De l’avis de la plupart des experts, la BCE devrait maintenir sa politique monétaire inchangée et s’abstenir pour l’instant d’ouvrir la voie à un relèvement des taux directeurs, à l’inverse de la Fed. 

Et ce malgré une inflation qui a atteint 5% en 2021 dans la zone euro, deux fois et demie la cible de l’institution. En Allemagne la hausse des prix a ralenti en janvier (4,9% sur un an), après son pic de décembre, mais est ressortie supérieure aux prévisions des analystes (4,6%). 

Casino alerte sur ses résultats et plonge

Le groupe de grande distribution Casino a annoncé vendredi soir réduire la prévision de son résultat d’exploitation pour ses enseignes de distribution en France, s’attendant à une perte de 1,7% en 2021 par rapport à 2020. Le titre a chuté de 13,81% à 19,59 euros.

A l’exception d’un cours à 19,325 euros fin octobre 2020, il faut remonter au mitan des années 1990 pour trouver une action Casino à un si bas niveau.

Carrefour a été entraîné et a perdu 5,32% à 16,92 euros, pire baisse du CAC 40.

Orpea encore dans la tourmente

Le groupe de maisons de retraite a perdu 7,35% à 38,80 euros, après avoir démis de ses fonctions dimanche le directeur général Yves Le Masne. Orpea est par ailleurs sous la menace d’une « action collective conjointe » lancée par des familles de résidents en colère.

En une semaine, le titre a perdu plus de 50% de sa valeur, en raison de la publication d’une enquête accablante sur ses pratiques. 

Euronext CAC40

jvi/jbo/lum

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques