Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Les enchères pour des éoliennes en mer aux Etats-unis dépassent 1,5 milliard de dollars

Les enchères pour la construction d'éoliennes au large des côtes de New York et du New Jersey, un secteur sur lequel mise Joe Biden pour lutter contre le changement climatique, avaient déjà atteint un record mercredi soir...

Une ferme d'éoliennes au large de Block Island dans l'Etat américain du Rhode Island, le 14 octobre 2016 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - DON EMMERT)

Les enchères pour la construction d’éoliennes au large des côtes de New York et du New Jersey, un secteur sur lequel mise Joe Biden pour lutter contre le changement climatique, avaient déjà atteint un record mercredi soir, à plus de 1,5 milliard de dollars.

Six zones représentant près de 2.000 kilomètres carrés (488.000 acres) dans une zone triangulaire appelée New York Bight sont proposées, ce qui en fait la plus grande superficie jamais proposée en une seule fois aux Etats-Unis.

Les éoliennes installées sur ces zones devraient pouvoir générer sept gigawatts, de quoi alimenter près de deux millions de foyers.

Elles doivent ainsi nourrir les ambitions du président américain, qui mise en partie sur l’essor de ce type d’énergie pour décarboner l’électricité produite aux Etats-Unis.

Lancées à 48,8 millions de dollars, les enchères avaient atteint 1,53 milliard de dollars après 21 tours de table mercredi soir.

Elles reprendront jeudi et peuvent potentiellement se prolonger jusque vendredi, selon l’agence supervisant le processus, le Bureau de gestion de l’énergie des océans (Boem).

– Etape symbolique –

Près de 25 entreprises ont été autorisées à participer, avec des spécialistes européens comme Avangrid Renewables, Equinor ASA ou EDF Renewables Development, ainsi que des groupes américains comme Invenergy et Arevia Power. 

L’opération représente une étape symbolique, « car il s’agit de la première mise aux enchères organisée par le gouvernement fédéral depuis 2018 », remarque Lesley Jantarasami, spécialiste du secteur énergétique au think tank Bipartisan policy center.  

Le gouvernement Biden s’est engagé peu après son investiture à créer les conditions pour produire 30 gigawatts d’énergie éolienne en mer d’ici 2030, rappelle-t-elle. 

« Depuis longtemps, tout le monde dit que cette forme d’énergie est sur le point de décoller, qu’il y a beaucoup d’investisseurs, que les entreprises européennes (plus expérimentées que les entreprises américaines sur ces projets, NDLR) sont prêtes à participer », explique la spécialiste. 

« Mais nous n’avions pas vu l’administration fédérale prendre des mesures concrètes pour en faire une réalité. Les gens veulent voir les projets avancer. »

Seuls deux petits sites sont actuellement en fonctionnement dans le pays, produisant 42 mégawatts.

L’administration a donné l’an dernier son feu vert à la construction de deux projets d’envergure plus importante, Vineyard Wind au large du Massachusetts (800 MW) et South Fork Wind au large de Rhode Island et de New York (130 MW).

Elle s’est aussi engagée à examiner au moins 16 projets et à tenir sept ventes aux enchères d’ici 2025, avec notamment des zones au large des côtes des Etats de Caroline du Nord et du Sud et de la Californie.

– Risques juridiques –

Lors de la dernière mise aux enchères organisée en 2018, trois lots représentant 390.000 acres au large du Massachusetts avaient été attribués pour un total de 405 millions de dollars après 32 tours de table.

Alors que le grand plan d’investissements Build Back Better proposé par le président américain est encore paralysé au Congrès, son gouvernement pourrait s’appuyer sur les résultats de l’enchère en cours « pour renforcer sa bonne foi en matière d’énergie verte », avance Timothy Fox, du cabinet de recherche indépendant ClearView Energy Partners. 

Ces enchères ne sont que le début d’un long processus, les entreprises ayant emporté les lots devant désormais obtenir un permis et ensuite construire les éoliennes.

« Le risque d’obstacles juridiques reste présent », souligne Timothy Fox. 

Les autorités ont ouvert une enquête publique avant de déterminer les zones à mettre aux enchères et ont déjà pris en compte les considérations de nombreuses personnes réticentes à ces projets comme certaines organisations environnementales ou les pêcheurs. Mais de nouvelles procédures sont possibles. 

Pour Lesley Jantarasami toutefois, ces projets ne devraient pas faire face à l’opposition qui a conduit par le passé à l’abandon de projets d’éoliennes en mer.

Non seulement l’administration fédérale s’est engagée à développer cette forme d’énergie, mais les gouverneurs sont aussi déterminés à voir ces programmes, sources d’emplois et moyen de parvenir à leurs objectifs climatiques, aboutir, avance-t-elle. 

Les Etats de New York et du New Jersey se sont par exemple fixé comme objectif de parvenir à respectivement 9 gigawatts et 7,5 gigawatts d’ici 2035.

jum/rle

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques