Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

L’Indonésie lance sa première usine de véhicules électriques avec Hyundai

Le groupe sud-coréen Hyundai a lancé cette semaine la première usine d'assemblage de véhicules électriques en Indonésie, grand pays producteur de nickel qui s'est engagé dans le développement...

Photo prise par les services du palais présidentiel le 16 mars 2022 et publiée le 17 mars, montrant le président indonésien Joko Widodo (4e à d) et son entourage visitant une usine Hyundai produisant la Ionic 5 à Bekasi, dans l'ouest de Java (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Handout)

Le groupe sud-coréen Hyundai a lancé cette semaine la première usine d’assemblage de véhicules électriques en Indonésie, grand pays producteur de nickel qui s’est engagé dans le développement de la filière de mobilité électrique.

L’usine d’une capacité totale de production de 250.000 véhicules par an marque le début de la production de véhicules à batteries électriques dans la plus grande économie d’Asie du Sud-Est.

Le nouveau modèle IONIQ 5 du constructeur sud-coréen y sera assemblé pour le marché indonésien et pour l’exportation dans la région.

L’Indonésie, plus grand producteur de nickel au monde, a commencé à mettre en place une filière allant de l’extraction de nickel et autres métaux nécessaires à cette technologie, à la fabrication des batteries, jusqu’aux véhicules électriques.

Le président indonésien Joko Widodo a dit espérer que ce modèle sera « un jalon important dans le développement de l’écosystème des véhicules électriques en Indonésie », lors de l’inauguration de l’usine mercredi à Cikarang, à l’Est de la capitale Jakarta.

« À l’avenir, les véhicules électriques devraient devenir le mode de transport principal, spécialement dans la future capitale de l’Indonésie Nusantara », a-t-il poursuivi, cité dans un communiqué.

L’archipel vise deux millions de véhicules électriques, motos et voitures, sur ses routes d’ici 2025. 

Le gouvernement a engagé des réformes récemment, comme la suppression des taxes à l’importation de composants automobiles, pour devenir compétitif à l’échelle mondiale dans le secteur.

« Nous devons devenir un acteur clé de la chaîne logistique des véhicules électriques », a indiqué Joko Widodo.

Hyundai s’est engagé par ailleurs à contribuer à l’écosystème de la mobilité électrique dans le pays en développement de stations de recharges et avec une usine de batteries en collaboration avec LG, selon un communiqué distinct.

agn/lgo/bt

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques