Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

L’Italie éteint ses monuments pour protester contre l’électricité chère

Des dizaines de communes italiennes ont décidé d'éteindre jeudi soir les projecteurs éclairant leurs monuments symbole, du Capitole de Rome au Ponte Vecchio de Florence, pour protester...

Le Capitole de Rome illuminé le 25 novembre 2013 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - TIZIANA FABI)

Des dizaines de communes italiennes ont décidé d’éteindre jeudi soir les projecteurs éclairant leurs monuments symbole, du Capitole de Rome au Ponte Vecchio de Florence, pour protester contre l’explosion des prix de l’électricité.

A l’initiative de l’Association nationale des communes italiennes (ANCI), qui s’inquiète de l’impact de ces augmentations sur les comptes des collectivités locales, de nombreux maires ont décidé de couper symboliquement la lumière à partir de 20H00 locales (19H00 GMT), pour une durée de 30 minutes à une heure.

La maire de Rome Roberto Gualtieri a décidé d’y adhérer car « l’augmentation des factures met en grave difficulté les familles et les institutions, les municipalités aussi bien petites que grandes, surtout en cette période déjà difficile à cause de la pandémie », a-t-il expliqué dans un communiqué.

Le président de l’ANCI Antonio Decaro estime le surcoût entraîné par la hausse des prix à « au moins 550 millions d’euros pour les collectivités locales, pour une dépense annuelle pour l’énergie électrique comprise entre 1,6 et 1,8 milliard d’euros ».

« Les réponses du gouvernement à nos demandes ne sont pas suffisantes », regrette-il. Le gouvernement a annoncé fin janvier des aides de 5,5 milliards d’euros afin d’alléger la facture d’électricité et de gaz des ménages et entreprises.

Le Premier ministre Mario Draghi a lui-même reconnu mercredi, lors d’un déplacement à Gênes (nord-ouest), l’existence « des difficultés affrontées par les familles et les entreprises face à l’augmentation des prix de l’énergie électrique », ajoutant que le « gouvernement prépare une intervention de grande envergure dans les jours à venir » sur ce problème. 

En amont de cette annonce, les maires ont donc décidé de faire pression sur le gouvernement. 

« Nous éteindrons quelques monuments, un geste symbolique pour envoyer un message au gouvernement », a expliqué Beppe Sala, le maire de la capitale lombarde, où aussi bien la mairie que le château Sforza resteront dans l’ombre. « Milan utilise beaucoup de LED, nous ne pouvons pas faire beaucoup plus, à part réduire l’éclairage », a-t-il expliqué.

Selon une étude de l’agence de notation S&P Global Ratings citée par le quotidien turinois La Stampa, la hausse des prix de l’électricité devrait entraîner un surcoût d’au moins 35 milliards d’euros rien que pour l’Italie.

glr/bh/rhl

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques