Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

LVMH, Kering, Hermès et Chanel ferment « temporairement » leurs boutiques en Russie

Les géants français du luxe LVMH, Kering, Hermès et Chanel ont annoncé vendredi la fermeture "temporaire" de leurs magasins en Russie, qui a...

Le logo Hermes. Photo prise le 26 décembre 2012 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Joël SAGET)

Les géants français du luxe LVMH, Kering, Hermès et Chanel ont annoncé vendredi la fermeture « temporaire » de leurs magasins en Russie, qui a envahi l’Ukraine le 24 février.

« Compte tenu des circonstances actuelles dans la région, LVMH a le regret d’annoncer la fermeture temporaire de ses boutiques en Russie à compter du 6 mars », a déclaré à l’AFP un porte-parole de LVMH. Le groupe compte 124 boutiques en propre dans le pays.

« En complément du soutien à l’action du Comité international de la Croix-Rouge » sous la forme d’un don de cinq millions d’euros, « le groupe se tient aux côtés de ses 3.500 collaborateurs en Russie et de leurs familles », a-t-il indiqué.

« Comme pour les collaborateurs du groupe en Ukraine, leur salaire sera maintenu et ils bénéficieront d’un accompagnement spécifique pendant cette période, notamment à travers le programme de soutien financier et psychologique LVMH Heart Fund », a précisé le porte-parole du groupe de Bernard Arnault.

Plus tôt dans la journée, Chanel a annoncé que « compte tenu de nos préoccupations croissantes concernant la situation actuelle, de l’incertitude grandissante et de la complexité à opérer », il avait « décidé de suspendre temporairement ses activités en Russie », dans une déclaration transmise à l’AFP.

Chanel compte 17 boutiques en propre en Russie, ainsi que des « corners » (points de vente) dans des grands magasins, et fait état de 371 salariés.

« Nous ne livrerons plus en Russie, nous fermerons nos boutiques et nous avons déjà suspendu notre e-commerce. La sécurité de nos employés est notre priorité et nous restons étroitement liés à nos équipes locales que nous continuerons à soutenir », a expliqué Chanel.

Vendredi également, Hermès, « très préoccupé par la situation actuelle en Europe », a annoncé sur sa page LinkedIn sa décision de « fermer temporairement » ses trois magasins en Russie – dont l’un au sein de la célèbre galerie marchande Goum – et de « mettre en pause » toutes ses activités commerciales à partir de vendredi soir.

« Nous allons continuer à soutenir nos équipes sur place », a précisé le groupe qui emploie dans le pays une soixantaine de personnes.

Alors que lors de la publication de ses résultats le 18 février, Hermès indiquait prévoir l’ouverture d’un magasin à Saint-Pétersbourg en 2022, celle-ci est désormais « reportée sine die », a-t-il précisé à l’AFP.

De son côté, le groupe Kering, à la présence plus modeste, a annoncé fermer dès ce vendredi soir ses deux boutiques et quatre « corners », employant environ 180 personnes, en Russie.

Sollicité lui aussi par l’AFP, le géant des cosmétiques français L’Oréal n’a pas souhaité faire de commentaires. 

D’autres grands groupes internationaux ont annoncé la suspension de leur activité dans le pays, notamment le géant suédois de l’ameublement Ikea qui expliquait jeudi à l’AFP que « la guerre avait un énorme impact humain et se traduisait aussi par des perturbations graves de la chaîne de production et de commerce ».

cda-kd-ref/jbo/cco

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques