Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Nouveau repli de la Bourse de Paris (-1,21%), qui boucle son pire trimestre depuis deux ans

La Bourse de Paris a clôturé en forte baisse de 1,21% jeudi, plombée par la menace russe d'arrêter les livraisons de gaz aux pays occidentaux, une source d'énergie essentielle...

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a clôturé en forte baisse de 1,21% jeudi, plombée par la menace russe d’arrêter les livraisons de gaz aux pays occidentaux, une source d’énergie essentielle au fonctionnement de l’activité économique française.

L’indice vedette CAC 40 a perdu 81,72 points à 6.659,87 points. Après avoir bondi de 3% mardi portée par des espoirs d’avancées dans les négociations ukrainiennes, la cote parisienne avait temporisé (-0,74%) mercredi.

Le CAC 40 termine le mois de mars stable, mais a perdu 6,89% depuis le début de l’année, soit son pire trimestre depuis la crise du Covid-19.

Le président russe Vladimir Poutine a menacé les acheteurs de gaz russe de pays « inamicaux » de stopper leur approvisionnement s’ils ne se plient pas aux exigences du Kremlin, à savoir d’effectuer le paiement en roubles, une mesure qui affecterait principalement l’Union européenne, très dépendante.

Ce nouveau risque « sur les importations de gaz russe en Europe recrée un stress important » pour le marché, souligne Alexandre Hezez, stratégiste chez Banque Richelieu.

Les investisseurs sont plus précisément inquiets de « l’impact sur la consommation et les perspectives de croissance en Europe, si les problèmes d’approvisionnement en gaz ne sont pas résolus », a détaillé auprès de l’AFP M. Hezez.

Dans la foulée de cette annonce, le prix du contrat européen de référence de gaz naturel grimpait tandis que les cours du pétrole baissaient face à la décision des État-Unis de puiser un million de barils par jour dans leurs réserves stratégiques d’or noir, et ce, pendant six mois.

La hausse du prix des matières premières fait pression sur l’inflation dans les pays occidentaux. 

En France, l’inflation a atteint 4,5% sur un an en mars, selon une première estimation de l’Insee, contre 3,6% en février, tirée par la hausse des prix de l’énergie et de l’alimentation.

Une usine Stellantis bientôt au point mort

Le groupe Stellantis va bientôt suspendre la fabrication d’utilitaires dans son unique usine russe, à Kaluga (sud-ouest de Moscou), faute de pièces. L’action a perdu 2,41% à 14,80 euros.

Jacques Aschenbroich se rapproche de la tête d’Orange

La candidature au poste de président de Jacques Aschenbroich, actuellement à la tête de Valeo, a été validée mercredi par le conseil d’administration d’Orange (-0,52% à 10,70 euros). Il sera en tandem avec Christel Heydemann, nommée directrice générale plus tôt dans l’année.

Benjamin Smith reconduit chez Air France-KLM

Le directeur général d’Air France-KLM (-1,25% à 4,09 euros) Benjamin Smith a vu son mandat prolongé jusqu’en 2027 tandis que KLM va être dirigée par l’actuelle patronne de la compagnie ferroviaire néerlandaise NS, Marjan Rintel.

Euronext CAC40

jvi/mhc/bt

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques