Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Présidentielle: à droite, la « guerre des trois » s’intensifie

Frappée par une vague de départs, la dirigeante du Rassemblement national Marine Le Pen traverse une passe difficile dans sa campagne présidentielle, menacée, tout comme Valérie Pécresse, par...

Le candidat Reconquête! à la présidentielle Eric Zemmour, le 15 février 2022 à Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Geoffroy VAN DER HASSELT)

Frappée par une vague de départs, la dirigeante du Rassemblement national Marine Le Pen traverse une passe difficile dans sa campagne présidentielle, menacée, tout comme Valérie Pécresse, par Eric Zemmour qui engrange des soutiens.

La candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse, le 15 février 2022 à Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Eric PIERMONT)

Et les choses se sont encore accélérées mercredi soir alors que Marine Le Pen était l’invitée de l’émission « mission convaincre » sur LCI: après avoir été suspendu pour « sabotage » par le RN, l’un des dirigeants du parti Nicolas Bay a officialisé son ralliement à la candidature rivale d’Eric Zemmour.

Graphique montrant l’état des parrainages publiés par le Conseil constitutionnel pour chaque candidat (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Sylvie HUSSON)

Il a expliqué au Figaro s’engager « pleinement » auprès du candidat d’extrême droite car, selon lui, « en cherchant en permanence à amadouer la gauche morale », « on commet une erreur politique mais aussi tactique » et la candidature de Marine Le Pen suscite désormais « une certaine indifférence ».

Le candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel en meeting à Montreuil, le 16 février 2022 près de Paris2022 presidential election in France. (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Alain JOCARD)

La veille de son départ, Nicolas Bay, membre du bureau exécutif (direction), avait été suspendu de ses fonctions par le RN, accusé de « sabotage » par le parti au profit d’Eric Zemmour, ce qu’il réfute. 

La candidate du RN à la présidentielle Marine Le Pen lors d’un meeting à Vallauris, dans le sud de la France, le 11 février 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – CLEMENT MAHOUDEAU)

Interrogé mercredi soir dans « C à vous » sur France 5, Eric Zemmour a assuré que M. Bay ne lui avait « jamais rien transmis ». 

Pour lui, ces ralliements surviennent car Mme Le Pen « a ostracisé tous ces gens toutes ces années » et qu’ils n’étaient pas en accord « avec sa ligne politique, c’est tout à fait noble ».

En face, le RN tente de faire bloc. « Nous sommes soudés autour de Marine Le Pen. Secouer un arbre pour que les fruits pourris tombent, c’est finalement toujours une bonne chose, ça régénère la vitalité », a affirmé sur RMC Laurent Jacobelli, porte-parole de campagne de la candidate.

– « Saignée » –

Le président du RN Jordan Bardella a, quant à lui, minimisé les départs, refusant de parler de « saignée » sur France Inter et assurant qu’il ne s’agissait que « d’une dizaine » de personnes sur un millier d’élus. 

Trois eurodéputés – Jérôme Rivière, Gilbert Collard et Maxette Pirbakas – ont déjà rejoint le candidat Reconquête!, suivis par l’unique sénateur RN Stéphane Ravier, ainsi que plusieurs conseillers régionaux.

La question des transfuges agite aussi la candidate LR Valérie Pécresse qui, après une semaine difficile entre confidences peu amènes de Nicolas Sarkozy et meeting jugé raté, se retrouve désormais dans un mouchoir de poche dans les sondages avec Eric Zemmour et Marine le Pen.

Mme Pécresse est prise en tenaille entre d’un côté deux puissants rivaux d’extrême droite qui, à eux deux, représentent près d’un tiers des intentions de vote, et la droite modérée dont certains hauts responsables comme Eric Woerth ont rejoint le camp Macron.

A moins de deux mois du premier tour du 10 avril, plusieurs candidats sont encore loin des 500 parrainages d’élus indispensables à réunir jusqu’au 4 mars pour être sur la ligne de départ.

Si Valérie Pécresse, Emmanuel Macron, la socialiste Anne Hidalgo et la candidate de LO Nathalie Arthaud ont déjà passé le cap, des candidats en bonne place dans les sondages sont encore loin du compte, à l’image de l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon (332), Marine Le Pen (331) ou Eric Zemmour (250).

– « Vote utile » –

A gauche, Jean-Luc Mélenchon, le mieux placé dans les sondages, a en tous cas reçu le soutien de l’ancienne candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal, pour qui « c’est évident que le vote utile à gauche,c’est Jean-Luc Mélenchon (…) C’est lui le plus solide ».

Le leader insoumis l’a remercié « pour ses mots de rassemblement ». « Son mérite est d’autant plus respectable car je sais que son soutien n’est pas un ralliement », a-t-il ajouté.

Au parti socialiste, le ton est moins amène. « Et dire que @RoyalSegolene préconisait la FRA-TER-NI-TE et s’insurgeait contre le fait que l’on demande toujours aux femmes de céder la place aux hommes ! », a taclé le sénateur Rachid Temal.

Toujours à gauche, le député LFI Adrien Quatennens a appelé le communiste Fabien Roussel, qui a rassemblé ses troupes en meeting à Montreuil (Seine-Saint-Denis) mercredi soir, à unir les forces.

Comme en écho, le candidat du PCF a calmé le jeu avec La France insoumise et les écologistes assurant qu’il ne visait « surtout pas » à leur « enlever des voix ».

Il a souhaité au contraire « additionner, renforcer la gauche pour qu’elle soit de nouveau majoritaire, une gauche sincère, authentique, honnête, une gauche qui ne fait pas dans la langue de bois, qui ne trahira pas ».

Quant à Emmanuel Macron, toujours pas dans l’arène, il continue à se consacrer à son agenda à l’international avec, outre l’Ukraine, un mini-sommet à Paris mercredi soir, sur fond de retrait attendu des forces françaises du Mali.

Pris à parti au Sénat par l’opposition qui appelle le président à sortir du bois, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a rétorqué: « Souffrez que nous soyons concentrés sur ces échéances là plutôt que sur la campagne présidentielle ».

bur-arz-lb-cpy/ib/cbn

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques