Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Présidentielle: la gauche dans l’impasse, l’extrême droite se déchire

Une gauche plus que jamais dans l'impasse et une extrême droite à couteaux tirés entre Marine Le Pen et Eric Zemmour: le désordre était palpable lundi chez les opposants d'Emmanuel Macron dans une campagne...

Des affiches de la candidate de gauche à la présidentielle française Christiane Taubira à Paris, le 30 janvier 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - JOEL SAGET)

Une gauche plus que jamais dans l’impasse et une extrême droite à couteaux tirés entre Marine Le Pen et Eric Zemmour: le désordre était palpable lundi chez les opposants d’Emmanuel Macron dans une campagne présidentielle stable dans les intentions de vote.

Jean-Bernard Lafonta, lors d’une conférence de presse sur les résultats du groupe Wendel, le 27 mars 2007 à Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – ERIC PIERMONT)

Remportée par Christiane Taubira, la Primaire populaire, initiative citoyenne inédite en France rassemblant près de 400.000 votants, avait l’ambition de rassembler une gauche scotchée à un score historiquement bas dans les sondages, avec seulement un quart des intentions de vote. 

La maire PS de Paris Anne Hidalgo (d) et l’eurodéputé EELV Yannick Jadot le 17 avril 2021 à Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Thomas SAMSON)

Mais elle n’a au bout du compte qu’ajouté de la confusion à la division.

La candidate RN à la présidentielle française Marine Le Pen à Madrid, le 29 janvier 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – OSCAR DEL POZO)

Les vibrants appels pour une « gauche unie et debout » de Christiane Taubira, après sa victoire dimanche soir, se sont fracassés sans surprise sur un mur de refus de ses rivaux: l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon, l’écologiste Yannick Jadot, la socialiste Anne Hidalgo et le communiste Fabien Roussel.

La femme politique d’extrême droite française Marion Maréchal (g) le 22 juin 2018 et le candidat de Reconquête! à la présidentielle française Eric Zemmour à Saint-Quentin, le 14 janvier 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Jeff PACHOUD)

Mme Taubira a contacté lundi tous ses concurrents, selon son entourage. Elle « leur a indiqué que le vote à la primaire populaire indiquait une aspiration puissante à l’union », et qu’on ne pouvait pas s’asseoir sur le vote de 400.000 personnes ».

Mais ils ont décliné l’offre de l’ancienne ministre de la Justice et déjà candidate en 2002 (2,32% au premier tour). 

Le candidat insoumis a notamment répondu par un SMS, dans lequel il a dit avoir « un souvenir attristé de nos contacts précédents. Je t’avais crue quand tu regrettais le nombre de candidatures. Tu y rajoutes dorénavant la tienne. Mais je n’en veux qu’à ma confiance », regrette-t-il.

« Une candidature de plus », a aussi répondu la candidate socialiste Anne Hidalgo, également par SMS.

   

– L’heure des comptes –

En prenant des points à Yannick Jadot et surtout à Anne Hidalgo, Mme Taubira, a de facto affaibli ses rivaux les plus proches, notamment le PS, ancien parti de gouvernement ayant donné deux chefs d’Etat au pays et menacé aujourd’hui de disparition en étant tombé sous la barre des 5% dans les sondages.

Pour le PS, l’heure des comptes semble même approcher: « si elle prend encore quelques voix à Anne Hidalgo, soit le PS débranche Anne Hidalgo et se rallie à Christiane Taubira, soit le PS risque tout simplement de disparaître », a estimé lundi le politologue Brice Teinturier sur France Inter.

Mme Hidalgo pouvait cependant se targuer du ralliement lundi d’une partie de l’équipe de campagne de l’ex-candidat Arnaud Montebourg, qui avait jeté l’éponge mi-janvier.

– « Espèce de panique » –

Au sein de l’extrême droite, dont le poids électoral est plus conséquent avec environ 30% des intentions de vote, les « trahisons », petites phrases assassines et autres querelles familiales rythment désormais chaque jour de campagne. 

« Mensonge », « parjure », « sabotage », Marine Le Pen n’avait pas de mots assez durs lundi soir pour ceux qui entendent rejoindre la campagne de son rival dans le sillage de plusieurs récentes défections au RN et des atermoiements de sa nièce Marion Maréchal.

« Le mensonge qui consiste à faire croire qu’on est dans une équipe, la saboter de l’intérieur, et jouer pour l’équipe adverse, cela dégoute les Français », a-t-elle affirmé sur Europe 1.

Ciblant en particulier Nicolas Bay, elle a estimé « que le mieux pour tout le monde est que maintenant il s’explique clairement ».

Mme Le Pen a accusé son adversaire d' »offrir beaucoup de choses. Des investitures, des postes, des promesses ». « Des moyens, en tout cas, et des moyens financiers, oui ça, c’est une évidence », a-t-elle dit.

De son côté, Eric Zemmour avait raillé plus tôt lundi une « espèce de panique » au RN, et réfuté les allégations d’avoir donné « un sou à quiconque ».

Pour l’ex-polémiste, qui se félicitait vendredi d’avoir passé « une belle semaine », celle-ci a plutôt mal commencé avec l’annonce de l’ouverture par le parquet de Paris d’une enquête pour viols visant son directeur des événements Olivier Ubéda.

Pendant ce temps, la majorité présidentielle prépare l’entrée en campagne du président sortant, donné en tête au premier tour depuis plusieurs mois avec 24-25% des intentions de vote.

Il a « une fenêtre de tir pour se déclarer candidat entre le 10 et le 20 février », dit son entourage, qui souligne toutefois qu’il faut que « la question sanitaire soit passée et qu’on ne soit ni dans une crise internationale, ni en pleine séquence européenne » comme le sommet UE/UA des 17 et 18 février.

Le site de campagne, avecvous2022.fr, a été déjà lancé la semaine dernière, invitant les internautes à « faire entendre leur voix ».

Et les « Jeunes avec Macron » ont présenté leurs propositions en début de soirée au siège parisien d’En Marche.

Un sondage Ifop-Fiducial publié lundi montre une remarquable stabilité dans les intentions de vote pour la présidentielle d’avril, aucun candidat n’ayant bénéficié de dynamique depuis le début de l’année. 

bur-cpy-lb/ib/dlm

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques