Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Prix du Jockey-Club: le poulain Vadeni offre un 9e sacre à l’Aga Khan

Le poulain de trois ans français Vadeni monté par Christophe Soumillon a remporté avec autorité dimanche à Chantilly (Oise) le Prix du Jockey-Club, devenant le nouveau champion d'Europe du galop et...

Le jockey belge Christophe Soumillon (G) sur Vadeni lors du Prix du Jockey-Club, le 5 juin 2022 à Chantilly (Oise) (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - JULIEN DE ROSA)

Le poulain de trois ans français Vadeni monté par Christophe Soumillon a remporté avec autorité dimanche à Chantilly (Oise) le Prix du Jockey-Club, devenant le nouveau champion d’Europe du galop et offrant un neuvième sacre à l’Aga Khan.

Le jockey belge Christophe Soumillon sur Vadeni remporte le Prix du Jockey-Club, le 5 juin 2022 à Chantilly (Oise) (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – JULIEN DE ROSA)

Attentiste au sein du peloton, Vadeni a pris l’avantage au poteau des 400 derniers mètres puis a laissé ses poursuivants sur place à 100 mètres du but pour s’imposer très facilement sans que son jockey ait eu besoin de le solliciter.

Le jockey belge Christophe Soumillon après avoir remporté le Prix du Jockey-Club, le 5 juin 2022 à Chantilly (Oise) (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – JULIEN DE ROSA)

Le poing serré et le bras levé au ciel, Christophe Soumillon a déclaré au micro d’Equidia, le sourire aux lèvres: « Quand j’ai vu que William Buick a absolument voulu aller devant, j’ai attendu. Mon cheval a un peu pris l’avantage tôt et s’est mis complètement à plat. C’est impressionnant, je ne pensais pas qu’il allait faire ça ».

Le jockey belge, qui signe un 4e sacre dans la course, a salué « une belle victoire » pour le propriétaire du cheval à la robe baie, l’Aga Khan, « qui n’est pas là aujourd’hui ». « Il me fait confiance depuis très longtemps et m’a permis de devenir ce que je suis. Je me régale! » a-t-il ajouté, sans oublier de remercier « toute l’équipe » de Jean-Claude Rouget.

« Il n’y a pas eu de course. Il l’a monté à proximité de la tête et ne l’a même pas poussé. C’est un bon cheval. Je le savais », a déclaré Jean-Claude Rouget, l’entraîneur de Vadeni, qui signe une 5e victoire dans cette course et met fin à l’hégémonie anglo-saxonne en ramenant le trophée en France.

La deuxième place est revenue, cinq longueurs plus loin, à El Bodegon, un cheval anglais piloté par le jockey Ioritz Mendizabal, qui avait remporté les deux dernières éditions.

– Le favori Modern Games troisième –

« On est battu par un très bon cheval mais on est bon second », a commenté Ioritz Mendizabal, fairplay.

Le favori anglais Modern Games, principal animateur de la course relayé par l’Irlandais Yoozuna, confié au Français Olivier Peslier, a rendu les armes à mi-ligne droite. Modern Games monté par William Buick a dû se contenter de la 3e place, à une courte encolure d’El Bodegon.

Dans cette course classique de 2.100 mètres support du Quinté +, la 4e place a été l’apanage du poulain Al Hakeem mené par l’Italien Cristian Demuro. La 5e place a été attribuée aux Français Onesto (Stéphane Pasquier) et Vagalame (Maxime Guyon), arrivés exæquo.

Grâce à sa victoire, Vadeni a offert à l’Aga Khan la somme de 857.100 euros. Après le Prix de l’Arc de Triomphe, le Prix du Jockey-Club est la course la mieux dotée de France avec 1,5 million d’euros d’allocation totale.

Quant à la suite du programme de Vadeni, le nouveau prince de Chantilly, fils de l’étalon Churchill, la manager de l’écurie Aga Khan, Nemone Routh, a estimé lors d’une conférence qu’il avait « des origines pour tenir la distance de 2.400 mètres ». Mais elle ne s’est pas encore prononcée sur son éventuelle participation au Prix de l’Arc de Triomphe, le premier dimanche d’octobre, couru sur les 2.400 mètres de la grande piste.

Le responsable des Haras de l’Aga Khan, Georges Rimaud, a lui souligné que « cette victoire fait plaisir à l’Aga Khan et à sa fille, la princesse Zahra, car cette année, c’est le 100e anniversaire de l’élevage du prince ». 

La 182e édition de ce French Derby, parrainé par le Qatar, est considérée comme la course de sélection la plus prisée d’Europe et ouvre les portes d’une carrière d’étalon.

it/ico/npk

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques