Couverture du journal du 05/08/2022 Consulter le journal

Pyrénées-Orientales: retour « progressif » à la normale après des incendies dévastateurs

Avec des conditions climatiques "favorables", la situation est en cours de stabilisation jeudi dans les Pyrénées-Orientales où les surfaces brûlées n'évoluent plus après des incendies qui ont dévasté 1...

Des pompiers luttent contre un incendie dans les Pyrénées-Orientales, entre Salses-le-Château et Opoul-Perillos,le 29 juin 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - RAYMOND ROIG)

Avec des conditions climatiques « favorables », la situation est en cours de stabilisation jeudi dans les Pyrénées-Orientales où les surfaces brûlées n’évoluent plus après des incendies qui ont dévasté 1.250 hectares de végétation depuis mardi.

Avec au moins huit départs de feu détectés pour la seule journée de mardi, une enquête de flagrance pour « destruction volontaire par incendie » a été ouverte, a indiqué à l’AFP le procureur de Perpignan, Jean-David Cavaillé. 

« Aucun élément ne permet en l’état de déterminer l’origine » de ces feux, a-t-il précisé.

Sur le terrain, « un retour progressif à la normale » est à prévoir d’ici vendredi, selon la préfecture des Pyrénées-Orientales en fin d’après-midi.

Le principal incendie, entre les communes d’Opoul-Périllos et de Salses-le-Château, à une vingtaine de kilomètres de Perpignan, a dévasté 1.150 hectares de végétation.

La surface brûlée « n’évolue plus » mais 180 pompiers sont toujours sur place pour une « surveillance active » des surfaces « qui continuent à se consumer », ont affirmé les pompiers, disant rester « très vigilants sur l’évolution de la météo ».  

Un autre feu, qui s’est déclaré la veille près du village de Bélesta et a détruit 80 hectares à quelque 37 km d’Opoul, est en revanche considéré comme maîtrisé.

Les quatre pompiers blessés, évoqués par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui s’est rendu mercredi à Opoul, ne l’ont été que légèrement, à cause d’inhalation de fumées, selon la même source.

Au plus fort des incendies, 350 pompiers, dont des renforts d’autres départements d’Occitanie et du Sud-Est, ainsi que des avions et hélicoptères bombardiers d’eau, ont été déployés dans le secteur d’Opoul et Salses, où 300 personnes avaient en outre été temporairement évacuées mardi d’un camping et d’un lotissement.

fpp-mer/ap/abl

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques