Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Sondage présidentielle: l’écart se réduit encore au premier tour entre Macron et Le Pen

L'écart entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle se réduit considérablement alors que le président candidat, en chute de quatre points en deux semaines, est confronté à la forte hausse de...

Le président-candidat LREM Emmanuel Macron (g) passe à côté d'un écran sur lequel on peut voir son adversaire RN Marine Le Pen, dans les locaux de la radio française France Inter à la Maison de la Radio à Paris, le 4 avril 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Ludovic MARIN)

L’écart entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle se réduit considérablement alors que le président candidat, en chute de quatre points en deux semaines, est confronté à la forte hausse de sa rivale, selon un sondage Kantar-Epoka publié mardi.

Le candidat Debout La France à la présidentielle française Nicolas Dupont-Aignan devant l’hôpital Georges-Pompidou à Paris, le 4 avril 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Thomas SAMSON)

Dans la position délicate du présidant sortant qui concentre les critiques, Emmanuel Macron, est crédité de 25% d’intentions de vote (- 4 points depuis un précédent sondage Kantar du 21-23 mars). Il bénéficie toutefois d’une proportion d’électeurs affirmant être sûrs de voter pour lui de 76% à cinq jours du premier tour. 

Compilation des sondages effectués sur des échantillons représentatifs de la population française par les instituts de sondage BVA, Elabe, Harris Interactive, Ifop, Ipsos, Odoxa, Opinion way et Kantar Public, compilés par la Commission des sondages du Sénat, au 5 avril à 10h, heure de Paris (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Cléa PÉCULIER)

La candidate du Rassemblement national Marine Le Pen bondit quant à elle à 23% (+3 points) d’intentions de vote, en 2e position, et confirme sa dynamique du mois de mars. Ses électeurs présentent la même assurance que ceux d’Emmanuel Macron quant à leur choix de vote (73%). 

Le candidat LFI Jean-Luc Mélenchon continue sa progression (16%, +2 points) et consolide sa position de troisième homme.  

Eric Zemmour, stable à 11%, devance la candidate LR Valérie Pécresse qui accuse une forte baisse (8%, -2 points). Sixième au classement et dernier candidat ayant atteint la barre des 5%, l’écologiste Yannick Jadot bénéficie d’une légère hausse (5%, +0,5 point) dans les intentions de vote. 

Le candidat communiste Fabien Roussel est rejoint par Jean Lassalle (Résistons!, + 1 point) à 3%. L’élu des Pyrénées-Atlantique dépasse ainsi la candidate socialiste et maire de Paris Anne Hidalgo (2,5%, +0,5 point).

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) est en légère baisse en queue de peloton (2%, -0,5 point) tandis que les deux candidats trotskistes Philippe Poutou (NPA) et Nathalie Arthaud (LO) ferment la marche à respectivement 1% et 0,5%. 

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Sondage réalisé les 4 et 5 avril, selon la méthode des quotas, auprès d’un échantillon de 1.467 personnes représentatif des résidents de la population française âgés de 18 ans et plus, dont 1.394 inscrits sur les listes électorales. Marge d’erreur comprise entre 0,4 et 2,3 points.

jnb/cs/cbn

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques