Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Stade de France: la thèse d’une fraude massive de billets interroge

Plusieurs milliers de faux billets de fans de Liverpool seraient à l'origine du chaos lors de la finale de la Ligue des champions samedi selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, mais la piste d'une fraude "massive"...

Des supporters de Liverpool bloqués à l'extérieur du Stade de France le soir de la finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid le 28 mai 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - THOMAS COEX)

Plusieurs milliers de faux billets de fans de Liverpool seraient à l’origine du chaos lors de la finale de la Ligue des champions samedi selon le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, mais la piste d’une fraude « massive » qu’il a évoquée laisse sceptique, notamment côté anglais.

(Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – David CANTINIAUX)

. Pourquoi les faux billets seraient le « mal racine » selon Darmanin? 

Des engorgements et intrusions se sont produits aux abords de l’enceinte à Saint-Denis (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Sylvie HUSSON)

Selon les autorités françaises, l’existence de ces faux billets en très grand nombre a été détectée lors du préfiltrage aux abords duStade de Francecôté anglais géré par les stadiers de la Fédération française de football (FFF). « 70% des billets papiers présentés au préfiltrage étaient faux » côté anglais, a assuré lundi le ministre de l’Intérieur, sans pouvoir donner de chiffres précis. Il a simplement parlé de 30.000 à 40.000 supporters de Liverpool présents samedi autour du stade « sans billet ou avec des faux billets ». 

La ministre des Sports Amélie Oudea-Castera le 30 mai 2022 au ministère des Sports à Paris après une réunion interministérielle sur les dysfonctionnements dans l’organisation de la finale de la Ligue des champions au Stade de France (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – Thomas COEX)

Les 22.000 billets dont bénéficiaient les Reds étaient d’ailleurs édités sur papier à la demande de Liverpool et n’étaient donc pas électroniques, ce qui a « sans doute contribué » à la fraude selon Darmanin. Un stylo chimique utilisé sur le dos des billets papiers par les stadiers a permis de les détecter.

Les fans porteurs de faux billets n’ont alors pas pu passer ce préfiltrage créant un engorgement qui a contraint le préfet de police de Paris à le lever et à laisser la foule accéder aux portiques du stade sans contrôle, entraînant « une grande confusion », selon le ministre.

. Combien de faux billets circulaient samedi soir?

Difficile de répondre avec précision à cette question. Le ministre a évoqué le taux de 70% de faux billets détectés, mais aucun chiffre précis n’a été donné sur le nombre de billets vérifiés. 

Si, comme l’a fait le ministre lundi, on rapporte ce taux à la population de fans de Liverpool présente samedi soir autour du Stade de France, près de 60.000 selon lui, on arriverait à plus de 40.000 faux billets. « Il est encore trop tôt pour avoir une estimation précise », a fait savoir l’entourage du ministre.

« C’est une estimation au doigt mouillé, il faudra attendre d’obtenir des éléments plus précis pour avoir une estimation juste », confiait lundi sous couvert d’anonymat un conseiller gouvernemental.

Quoi qu’il en soit, la thèse d’une telle fraude, organisée outre-Manche, constituerait par son ampleur présumée une première dans l’histoire de la billetterie en Ligue des champions.

« Les autorités anglaises nous avaient prévenus de la possibilité de la présence de faux tickets, mais pas de l’ampleur », a assuré une source proche du gouvernement. 

Une enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne par le parquet de Saint-Denis pour faire la lumière sur cette affaire et cette question des tickets contrefaits devrait être abordée dans l’enquête indépendante ouverte lundi par l’UEFA sur le fiasco du Stade de France.

. Une thèse qui ne convainc pas outre-Manche  

« C’est des conneries », a tweeté -en français- Gary Lineker, l’ex-international anglais juste après la conférence de presse du ministre lundi. La presse anglaise estime globalement que cette thèse d’une fraude massive permet d’exonérer les autorités françaises d’une quelconque responsabilité dans le fiasco de samedi soir.

« La vraie raison qui a mis tant de vies en danger lors de cette traumatisante soirée à Paris est due à la combinaison de la faillite organisationnelle de l’UEFA et de la police française », assure un éditorialiste du quotidien Echo de Liverpool, Ryan Paton. 

Il regrettait également que la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, aux côtés de M. Darmanin lundi, continue de « colporter le récit » d’un chaos provoqué par « les fans des Reds munis de faux tickets ».

« L’explication des faux billets, c’est un truc marginal et ils l’ont gonflé parce qu’ils avaient besoin de trouver une explication à leurs propres échecs », juge le responsable d’un important groupement de supporters, présent samedi au Stade de France.

Si les faux billets ont toujours accompagné les événements sportifs ou culturels, le poids que leur donne les autorités françaises semble disproportionné pour certains présents samedi soir au match.

« Ce sont des mensonges de la part des pires des menteurs », a estimé un fan de Liverpool présent au match samedi et interrogé par l’AFP, Daniel Austin, 27 ans.

« D’abord ils ont essayé de blâmer les supporters de Liverpool, et maintenant ils essayent de blâmer les faux billets », a déploré le journaliste anglais Kaveh Solhekol, sur Sky Sports. 

cto/ll/jr/gf

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques