Couverture du journal du 24/06/2022 Consulter le journal

Ukraine: Castex a reçu les candidats à la présidentielle à Matignon

Le Premier ministre Jean Castex s'est entretenu lundi après-midi à Matignon pendant deux heures avec les principaux candidats à la présidentielle pour une réunion de suivi du conflit en Ukraine "et des décisions prises par...

Le Premier ministre Jean Castex (4e G) s'entretient avec les principaux candidats à la présidentielle pour une réunion de suivi du conflit en Ukraine, le 28 février 2022 à Matignon (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - STEPHANE DE SAKUTIN)

Le Premier ministre Jean Castex s’est entretenu lundi après-midi à Matignon pendant deux heures avec les principaux candidats à la présidentielle pour une réunion de suivi du conflit en Ukraine « et des décisions prises par la France et l’Union européenne pour y répondre ».

De G à D: des candidats à l’élection présidentielle, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Valerie Pécresse, Eric Zemmour, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan écoutent le Premier ministre Jean Castex le 28 février 2022 à Matignon (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – STEPHANE DE SAKUTIN)

Jean Castex a expliqué aux participants vouloir « partager toutes les informations utiles, dans un esprit de responsabilité et de transparence », et non « pour avoir un débat politique », selon Matignon.

Le chef du gouvernement était accompagné du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, de la ministre des Armées, Florence Parly, du ministre délégué aux Comptes publics, Olivier Dussopt, du porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, ainsi que du chef d’état-major des armées, le général Thierry Burkhard.

« La réunion a été de bonne tenue (et) s’est faite dans un esprit de grande responsabilité », a indiqué Gabriel Attal, en assurant que le gouvernement « poursuivra dans les jours et les semaines à venir (…) toutes les initiatives utiles quant à la gestion la plus démocratique de cette crise ».

« Le Premier ministre a répondu aussi sur la responsabilité qui incombe à l’ensemble des formations politiques pour que ce débat démocratique puisse se tenir », a-t-il ajouté.

Seuls les candidats déclarés ayant recueilli au moins 300 parrainages sur les 500 nécessaires ont été conviés. Parmi eux, Marine Le Pen, Valérie Pécresse, Éric Zemmour, Yannick Jadot, Fabien Roussel, Nicolas Dupont-Aignan, Anne Hidalgo se sont rendus à Matignon.

A la sortie de la réunion, les candidats se sont félicités d’une discussion « utile et importante », en affichant pour la plupart leur soutien aux sanctions contre la Russie. 

Plusieurs d’entre eux ont insisté sur l’importance de maintenir le dialogue démocratique malgré la crise actuelle en précisant que le Premier ministre Jean Castex avait donné des « garanties » à ce sujet.

« Je pense qu’il est important de savoir dans quelles conditions va se dérouler cette élections présidentielle », a fait valoir Marine Le Pen, en soulignant qu’il « ne s’agirait pas que l’agression de la Russie prive les Français de ce qui est la pierre angulaire de notre système démocratique ».

Le candidat PCF, Fabien Roussel, a pour sa part salué « l’ensemble des mesures qui ont été prises par la France et à l’échelle de l’Union européenne » pour « ouvrir des espaces de dialogue » et « pouvoir obtenir rapidement un cessez le feu », alors qu’Anne Hidalgo a indiqué avoir parlé de « l’accueil des réfugiés ».

Valérie Pécresse s’est félicitée d' »une information très complète sur la situation », en appelant « au maintien de ces sanctions dans la durée », quand l’écologiste Yannick Jadot a réclamé « de l’unité nationale et européenne si on veut avoir la plus grande fermeté pour combattre Vladimir poutine et aider la résistance ukrainienne », en plaidant pour « l’élargissement des sanctions à la Biélorussie ».

Jean-Luc Mélenchon, absent, entendait se faire représenter par le député LFI Bastien Lachaud, mais la proposition refusée par Matignon, qui a précisé que l’invitation ne concernait que les candidats.

Jean Lassalle, qui avait d’abord confirmé sa présence, a publié un message sur Twitter deux minutes avant la réunion en indiquant qu’il avait finalement « décidé de décliner l’invitation du Premier ministre ». La candidate de Lutte ouvrière, Nathalie Arthaud, a également refusé d’honorer l’invitation.

Vendredi, M. Castex avait reçu les présidents de groupes de l’Assemblée et du Sénat, ainsi que les présidents des commissions de la Défense et des Affaires étrangères, et plusieurs membres du gouvernement, dans le cadre d’un « comité de liaison parlementaire ». Tout ceci avant un débat au Parlement, sans vote, mardi.

pab-lb/ib/gvy

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques