Couverture du journal du 30/09/2022 Consulter le journal

Ukraine: la Berd lève 1 milliard d’euros auprès de ses donateurs

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a levé cette semaine 1 milliard d'euros pour aider l'Ukraine lors de son assemblée générale annuelle qui s'est largement...

Odile Renaud-Basso, présidente de la Berd, à Brest, dans le Finistère, le 11 février 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Ludovic MARIN)

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a levé cette semaine 1 milliard d’euros pour aider l’Ukraine lors de son assemblée générale annuelle qui s’est largement concentrée sur l’impact économique du conflit.

Ces fonds seront déployés en plus des 2 milliards d’euros d’un « fonds de résilience » qui avaient déjà été débloqués au début de l’invasion russe en Ukraine, a ajouté jeudi la présidente de la Berd, Odile Renaud-Basso lors d’une conférence de presse.

« L’Ukraine a besoin de notre aide pour soutenir des infrastructures vitales, maintenir l’accès à l’électricité, au transport, aux chemins de fer », et « les municipalités ukrainiennes ont besoin de soutien pour gérer de grands nombres de réfugiés déplacés », a-t-elle précisé, au dernier jour de cette assemblée annuelle, qui a duré trois jours à Marrakech.

L’économie ukrainienne « a besoin de cet argent pour soutenir les entreprises et essayer de continuer à fonctionner au sein de l’économie mondiale, ce qui est notamment crucial pour la sécurité alimentaire de nombreux pays », a encore insisté Mme Renaud-Basso.

Elle a fait valoir que la guerre aurait « un impact sur tous (les) pays » de la zone de la Berd, la sécurité alimentaire étant par exemple particulièrement fragilisée dans les pays d’Afrique du nord, notamment en Egypte.

L’organisation, fondée en 1991 pour aider les pays de l’ex-bloc soviétique à passer à une économie de marché, a depuis étendu son périmètre pour inclure des pays du Moyen-Orient, d’Asie centrale et d’Afrique du Nord.

La Berd table sur une contraction massive de 30% de l’économie ukrainienne en 2022 à cause de l’invasion russe du pays, en se fondant sur l’hypothèse d’un conflit qui s’arrêterait cet été. 

La Banque mondiale est encore plus pessimiste et anticipe -45%.

Le ministre ukrainien des Finances Serguiï Martchenko avait appelé mercredi les partenaires internationaux de Kiev à « maximiser les efforts » pour aider son pays, notamment dans la perspective de sa future reconstruction, lors d’une intervention par retransmission vidéo à l’assemblée de la Berd.

Cette dernière anticipe un fort rebond de l’économie ukrainienne l’an prochain (+25%).

La présidente de la Berd a loué pendant la conférence de presse la résilience de l’économie ukrainienne malgré la dévastation du conflit: après « un gros choc au début de la guerre, un arrêt (de l’activité) mais les choses reviennent ».

Elle a notamment souligné que « le système bancaire fonctionne, la plupart des agences sont ouvertes, il n’y a pas eu de fuite des » liquidités déposées dans les banques.

La présidente de la Berd relève que l’une des difficultés est le blocage des ports qui entrave la logistique et notamment les exportations agricoles.

Interrogée par l’AFP sur la question de savoir si son institution disposait d’assez de capitaux pour mener un rôle important dans le financement de la reconstruction, Mme Renaud-Basso a répondu qu’il était encore trop tôt pour avoir une idée précise des montants requis mais qu’ils seront « énormes ».

Elle souligne que des évaluations circulent allant de 70 milliards d’euros pour les infrastructures déjà détruites à 500 milliards en incluant « tout l’impact économique et humain », mais « dans tous les cas ce sera (des sommes) très très importantes ».

ved-ode/js/abx

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques