Couverture du journal du 23/09/2022 Consulter le journal

Un bâtiment inoccupé de Paris investi par des sans-papiers

Plusieurs dizaines de sans-papiers et leurs soutiens ont investi des locaux inoccupés dans le IXe arrondissement de Paris, lundi, afin de réclamer des droits pour tous, à l'initiative du collectif...

Un mgigrants installent un lit dans un bâtiment inoccupé dans le IXe arrondissement de Paris, le 18 avril 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - JULIEN DE ROSA)

Plusieurs dizaines de sans-papiers et leurs soutiens ont investi des locaux inoccupés dans le IXe arrondissement de Paris, lundi, afin de réclamer des droits pour tous, à l’initiative du collectif La Chapelle debout, a constaté l’AFP.

Des militants d’Extinction Rebellion venus soutenir l’installation de migrants dans des locaux inoccupés du IXe arrondissement de Paris, le 18 avril 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – JULIEN DE ROSA)

Les migrants et militants soutenant les sans-papiers sont entrés dans d’anciens bureaux, vides, rue Saulnier, ont occupé les étages et déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire « Non au racisme ! Egalité » ou encore « Migrants’ life matter ». 

Des migrants et des militants du collectif La Chapelle debout, investissent des locaux inoccupés dans le IXe arrondissement de Paris, le 18 avril 2022 (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse – JULIEN DE ROSA)

Dehors, une vingtaine de militants d’Extinction Rebellion étaient venus les soutenir.

Abouakar (prénom d’emprunt), 36 ans, originaire de Mauritanie, sans-papiers en France depuis trois ans, a expliqué à l’AFP combien « c’est dur » d’être « dans la rue », « sans travail », dans la « débrouille ». « Soutenez notre lutte ! », a-t-il lancé.

Ce lieu a vocation à être « l’ambassade des immigrés », a expliqué Nestor (prénom d’emprunt), membre du collectif La Chapelle debout. « L’idée est que les gens à la rue puissent avoir un toit sur la tête et qu’ils s’organisent », afin d’obtenir des droits, a-t-il dit, regrettant les années « perdues » dans « des procédures qui n’aboutissent pas ».

« En tant que collectif qui lutte pour les papiers et les logements pour tous, on est très heureux que les Ukrainiens reçoivent ça. On dit même +la preuve par l’Ukraine !+. C’est possible en deux semaines de mettre tout un système d’hébergement, de donner des papiers à tout le monde, de donner des transports gratuits pour tout le monde », ajoute Nestor.

« On espère que ça va ouvrir la porte » à tous, a-t-il affirmé, rappelant le cas de Somaliens, Erythréens, Ethiopiens, « qui ont fui des conflits » ou « des famines ».

Quelques membres des forces de l’ordre, venus peu après l’arrivée des militants, ont observé l’occupation depuis la rue.

En juillet 2019, plusieurs centaines de sans-papiers et leurs soutiens avaient brièvement occupé le Panthéon à Paris pour réclamer leur régularisation, à l’initiative notamment de ce même collectif.

kp/fmp/npk

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques