Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Wall Street démarre en hausse, le marché obligataire se tend

La Bourse de New York évoluait dans le vert en matinée mardi, sur fond de recul des prix du pétrole et de tensions sur le marché obligataire liées à...

Un opératrice du New York Stock Exchange (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - Michael M. Santiago)

La Bourse de New York évoluait dans le vert en matinée mardi, sur fond de recul des prix du pétrole et de tensions sur le marché obligataire liées à l’attitude plus agressive de la Fed.

Vers 13H20 GMT, le Dow Jones gagnait 0,70%, le Nasdaq progressait de 1,33% et le S&P 500 de 0,78%.

Lundi, l’indice Dow Jones s’était replié de 0,58%, à 34.552,99 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait lâché 0,40% à 13.838,46 points. L’indice élargi S&P 500 avait stagné à 4.461,19 points (-0,04%).

« Les marchés sont aux prises avec les commentaires faits lundi par le président de la Fed Jerome Powell, qui sont apparus plus agressifs vis-à-vis des taux que la semaine dernière », ont commenté les analystes de Schwab. 

Dans un discours lors d’une conférence à Washington, le patron de la Banque centrale américaine (Réserve fédérale, Fed) est apparu encore plus déterminé à relever les taux ditecteurs rapidement pour contrer l’inflation.

« L’inflation est beaucoup trop forte », a lancé le dirigeant et la Fed « prendra les mesures nécessaires pour un retour à la stabilité des prix ».

Il a également laissé la porte ouverte à une augmentation des taux d’un demi-point de base (0,50%) lors de l’une des prochaines réunions du Comité monétaire.

« Goldman Sachs s’attend à ce que la Fed relève ses taux sur les fonds fédéraux de 50 points de base lors des réunions de mai et juin – une perspective qui est de plus en plus intégrée par les marchés », a indiqué Patrick O’Hare de Briefing.com.

Les rendements obligataires sur les bons du Trésor à court terme comme à moyen terme ont vivement grimpé lundi et la tendance se poursuivait mardi. Le taux sur l’emprunt à 10 ans s’installait au-dessus de 2,36%, un sommet depuis mai 2019. 

À la cote, le géant américain des vêtements et chaussures de sport Nike faisait des étincelles (+5,80% à 137,71 dollars) après avoir annoncé la veille, après la clôture, des résultats dépassant les attentes des analystes au 3e trimestre. Ces bons chiffres reposent en grande partie sur la hausse des ventes sur le marché nord-américain mais aussi sur un bond des ventes en ligne.

Le cours de l’action Boeing reprenait de la hauteur (+2,74% à 191 dollars) dollars), après la chute de la veille (-3,59%) à la suite de l’accident mortel d’un Boeing 737-800 dans le sud de la Chine avec 132 personnes à bord.

Huit des onze secteurs du S&P étaient en territoire positif, tirés par les banques (+2,04%) qui profitaient de la hausse des taux, suivis par les matériaux (+1,09%) et les services de communication (+1,04%).

JPMorgan grimpait de 2,76%, Wells Fargo de 5,16% et Bank of America de 3,68%.

Fortement soutenues par la hausse des cours du pétrole, qui ont bondi de plus de 7% lundi, les actions pétrolières se repliaient dans le sillage des prix du brut qui reculaient de plus de 1% mardi.

Occidental Petroleum lâchait 2,71%, Halliburton et ExxonMobil perdaient plus de 1%.

Les titres du géant chinois de l’e-commerce Alibaba, cotés à New York, avaient un accès de vigueur (+11,56% à 115,50 dollars) après que le groupe a annoncé augmenter son plan de rachat d’actions à 25 milliards de dollars contre 15 milliards de dollars. 

Nasdaq

vmt/tu/LyS

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques