Couverture du journal du 01/07/2022 Consulter le journal

Wall Street légèrement dans le rouge au lendemain d’un fort rebond

La Bourse de New York évoluait légèrement dans le rouge après avoir hésité à l'ouverture mardi à la suite d'un fort rebond la veille pour...

Des opérateurs du New York Stock Exchange (Tous droits réservés. © (2022) Agence France-Presse - TIMOTHY A. CLARY)

La Bourse de New York évoluait légèrement dans le rouge après avoir hésité à l’ouverture mardi à la suite d’un fort rebond la veille pour terminer un mois de janvier turbulent.

Vers 15H10 GMT, le Dow Jones lâchait 0,16%, le Nasdaq perdait 0,87% et le S&P 500 0,40%.

Lundi, Wall Street avait conclu sur une note positive un mois néanmoins en berne, le pire pour les indices depuis mars 2020.

Le Dow Jones avait gagné 1,17% à 35.131,86 points, le Nasdaq, à dominante technologique, avait bondi de 3,41% à 14.239,88 points et le S&P 500 de 1,89% à 4.515,55 points.

« Le démarrage de cette année est vraiment très volatil. Cette vive remontée des indices lundi est un nouveau signe de cette tendance aux montagnes russes sur les marchés, depuis que la Fed a indiqué son intention de dompter l’inflation », a commenté Art Hogan de National Securities. 

« Les marchés sont à la lutte entre d’une part des bonnes données économiques avec les résultats d’entreprises et la croissance et d’autre part le spectre de la hausse des taux par la Fed », ajoute l’analyste.

Les résultats d’entreprises battaient leur plein, avec  ExxonMobil (+3,39%) et UPS (+13,70%) qui ont obtenu de solides résultats financiers.

Le groupe de pétrole et de gaz a affiché un bénéfice net de 23 milliards de dollars en 2021, profitant de la forte remontée des prix de l’énergie après le trou d’air du début de la pandémie.

Son chiffre d’affaires a augmenté de 57% l’an dernier pour atteindre 285,6 milliards de dollars.

Quant au groupe de services de livraison UPS, il a indiqué être en mesure d’atteindre ses objectifs financiers pour 2023 dès cette année grâce notamment à la hausse de ses prix.

UPS prévoit un chiffre d’affaires de 102 milliards de dollars en 2022, supérieur aux attentes du marché et a annoncé une hausse de 49% de son dividende trimestriel.

Les investisseurs restaient prudents et dans l’expectative, avant les résultats d’une salve de grands groupes, à commencer par le géant de l’internet Alphabet (Google; +0,46% à 2.727 dollars) après la clôture.

Etaient également attendus ceux de General Motors (-0,18%), du groupe de semi-conducteurs AMD (-0,19%), de Starbucks (-0,56%) et de PayPal (+0,28%).

Jusqu’à présent, sur les 184 entreprises du S&P 500 qui ont publié des résultats, environ 78% ont dépassé les attentes en matière de bénéfices, selon des données compilées par Bloomberg.

Le titre du laboratoire pharmaceutique Pfizer (+0,32%) réagissait peu au fait qu’il s’apprête à demander aux autorités sanitaires américaines d’autoriser son vaccin contre le Covid-19 pour les enfants de moins de 5 ans, selon les médias.

Tesla qui s’était envolé la veille (+10,7%) perdait un peu de terrain (-2,59% à 912 dollars). 

Le fabricant de voitures électriques a engagé le rappel aux États-Unis de près de 54.000 véhicules équipés du système d’aide à la conduite FSD Beta. Ces véhicules risquent de continuer à rouler automatiquement après avoir dépassé un panneau « Stop » au lieu de marquer un arrêt complet.

Les rendements obligataires sur les bons à 10 ans oscillaient pour s’inscrire à 1,79% contre 1,77% la veille.

Nasdaq

vmt/jum/eb

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée.

Vos formalités juridiques