Couverture du journal du 24/09/2021 Consulter le journal

Cité numérique de Bègles : Un espace pour la banque de demain

Fruit de la collaboration entre le groupe Crédit Mutuel Arkéa et Onepoint, ce nouveau lieu d’innovation technologique vient d’ouvrir ses portes à la Cité numérique de Bègles. Tout y a été pensé pour favoriser la coopération et accueillir les équipes en cours de recrutement qui vont œuvrer à la préparation de « l’avenir bancaire ».

© D. R.

Répondre aux enjeux du développement numérique de la banque de demain » (Sophie Violleau, présidente du Crédit Mutuel du Sud-Ouest et vice-présidente du Crédit Mutuel Arkéa). « Préparer l’avenir bancaire, qui sera très lié à la technologie » (Antoine Michaud, directeur général CMSO). Mais aussi « investir dans les territoires où l’on officie en tant que banque mutualiste pour y créer des emplois » (Laurent Jurius, directeur du pôle innovation et opérations chez Arkéa). C’est peu dire que les ambitions de la direction du Crédit Mutuel du Sud-Ouest, composante (avec le Crédit Mutuel de Bretagne) du groupe Crédit Mutuel Arkéa, étaient élevées en voulant créer, à Bordeaux, un site dédié à l’innovation technologique. Développé en partenariat avec Onepoint, le spécialiste de la transformation des organisations, ce second espace après le site IT brestois du groupe, présenté au public à la Cité numérique de Bègles le 26 mai dernier, doit permettre d’accueillir les équipes qui travailleront à l’ambitieuse transformation numérique et agile de la banque.

Crédit Mutuel Arkéa veut devenir une marque employeur qui séduit

Porte  ouverte

© D. R.

Conçu dans une démarche collaborative entre Onepoint et Arkéa, avec le cabinet de design bordelais Félix et associés, et réalisé par les Ateliers Saint-André (Blanquefort), le lieu propose différents espaces de travail, d’échanges informels, du mobilier design et modulable, avec un soin particulier apporté à l’insonorisation et une décoration inspirée de l’univers de la voile. « Chaque espace a été pensé différemment, dans l’idée de favoriser le bien-être des collaborateurs et le travail multi-sites, entre Bordeaux et Brest », précise Ronan Barzic, responsable de la mission de montage du site bordelais chez Arkéa. « Ce lieu doit favoriser l’innovation, la flexibilité et le partage, en étant une porte ouverte vers Brest », résume quant à lui Pierre-Henri Druaut, partner Onepoint. Il y a notamment un belvédère au centre, « pour prendre de la hauteur sur les projets », indique Christelle Nédelec, directrice de missions transformation numérique chez Onepoint. Ou encore l’espace « recrutement responsable », autant pensé pour les postulants que pour les recruteurs. Le tout accompagné d’un « manifeste des bonnes pratiques pour le télétravail », de guides et d’un site web dédiés à la « méthode de travail agile imaginée autour de bonnes pratiques, rôles, cérémonies… qui constituent d’ailleurs plus un cadre organisationnel et culturel que technique », note Ronan Barzic.

Le pari ambitieux de réunir à Bordeaux 150 talents montre la dynamique technologique dans la région

150 emplois

Mis à la disposition de tous les salariés CMSO « comme lieu de flexoffice, avec la présence régulière d’un conseiller bancaire (de la caisse de Bègles) pour échanger avec les salariés », précise Antoine Michaud, cet espace pourra également recevoir les collaborateurs brestois du Crédit Mutuel Arkéa, une liaison aérienne bihebdomadaire ayant été mise en place entre Bordeaux et Brest.

© D. R.

Pouvant accueillir jusqu’à 120 personnes, ce lieu vient concrétiser le partenariat entre Arkéa et Onepoint, débuté il y a 2 ans, et qui prévoit la création à Bordeaux de 150 emplois en CDI d’ici septembre 2022. Près de 75 salariés Arkéa et Onepoint sont déjà mobilisés « pour travailler autour de l’expérience client et de l’expérience collaborateurs pour la banque de demain. Nous voulons devenir une marque employeur qui séduit, et sécuriser ainsi nos emplois dans le secteur informatique », précise Sophie Violleau. Ce « pari ambitieux de réunir à Bordeaux 150 talents autour de l’intelligence artificielle, du design, des datas ou encore du cloud, montre la dynamique technologique dans la région », insiste Pierre-Henri Druaut, qui rappelle également l’intention de Onepoint « d’investir massivement dans le Sud-Ouest », notamment à travers la création d’un campus de 30 000 m2.