Couverture du journal du 21/06/2024 Le nouveau magazine

Bordeaux Place Financière et Tertiaire (BPFT) : préparer l’avenir

NOUVELLE-AQUITAINE. L'association des professionnels de la finance et du tertiaire, dont l'objectif est de valoriser les activités financières régionales au profit de la dynamique économique du territoire, a célébré ses 10 ans le 9 octobre. L'occasion pour son président Axel Champeil de détailler la feuille de route de BPFT, résolument tournée vers l'avenir.

Bordeaux Place Financière et Tertiaire, BPFT, Axel Champeil

Axel Champeil, président de BPFT © Atelier Gallien-EJG

À l’occasion de son 10e anniversaire, célébré le 9 octobre à la Cité du vin, l’association Bordeaux Place Financière et Tertiaire (BPFT) a souhaité réaffirmer son rôle de « fédérateur de l’écosystème afin de faciliter la dynamique économique sur le territoire, dans un contexte de grandes évolutions à venir », expose Axel Champeil, président de l’association et dirigeant de la société boursière girondine Champeil SA. Ainsi, le financement des transitions ; les évolutions réglementaires (critères ESG, directive européenne CSRD, etc.) et l’ensemble des exigences en matière sociale, de taxonomie et de gouvernance ; mais aussi les différents types de financement sont autant de sujets « qui ne sont pas encore suffisamment diffusés dans les entreprises », estime-t-il. C’est pourquoi il est nécessaire, selon lui, « de connecter les nouveaux métiers de la finance entre eux, mais aussi avec les entreprises, le territoire et tout l’écosystème, tout en valorisant nos métiers et compétences présents en région », assure Axel Champeil.

 

LIEU DE DIALOGUE

C’est dans cette perspective que BPFT s’est récemment structurée autour de 4 commissions : entreprises (plus particulièrement sur le financement en fonds propres), innovation (accompagnement des secteurs innovants et veille technologique sur les métiers de la finance, fortement impactés par l’intelligence artificielle notamment), financement à impact (transitions et ESG) et jeunesse. « Dès le départ, l’association s’est tournée vers les jeunes. C’est encore plus vrai aujourd’hui, car malgré l’attrait de nos métiers et leur diversité, le recrutement n’en est pas moins difficile », reconnaît Axel Champeil. Ces 4 commissions réunissent régulièrement des spécialistes et des établissements-membres, la plupart « étant en avance sur ces sujets dans leurs organisations ». « Les rencontres et les échanges entre professionnels permettent de sensibiliser les entreprises et d’apporter des idées à valeur ajoutée. Nous vivons une période où les choses évoluent fortement et rapidement, c’est important d’avoir des lieux de dialogue. C’est aussi une façon de montrer la dynamique locale autour de ces sujets, au service de l’ensemble de l’écosystème régional », ajoute le président de BPFT.

REMISES DE PRIX

C’est dans ce même esprit que l’association a souhaité organiser son dixième anniversaire, avec tout l’écosystème réuni. Outre une table ronde sur le thème de la finance et des territoires, consacrée au finance- ment de la transition du secteur viti-vinicole, chaque commission de BPFT a organisé une remise de prix. Le prix de l’étudiant-entrepreneur, en partenariat avec le Club des ETI de Nouvelle-Aquitaine, a ainsi été remis à Léo-Paul Briatte pour Obiwe. Le prix de l’entreprise à mission, en partenariat avec le Medef Gironde, a été remis à Matthieu Haurit pour Zolux. Le prix de la trans- mission réussie, en partenariat avec le réseau Family business network FBN, a été remis à Matthieu Sarrat pour GTSolutions. Et le prix de l’innovation, en parte- nariat avec French Tech Bordeaux, à Vincent Kraus de Fermes en ViE (FEVE). « BPFT est une aventure récente. Avec cet événement, nous voulions célébrer le fait d’avoir réussi à faire travailler ensemble des gens qui étaient en concurrence. Nous sommes heureux d’avoir réuni tout l’écosystème dans une démarche constructive », se félicite Axel Champeil.

 

BPFT, ASSOCIATION À BUT CONSTRUCTIF

« Nous sommes une petite association de 40 membres*, avec un petit budget, mais nous sommes parvenus à fédérer et à faire travailler ensemble des gens qui étaient concurrents », se félicite Axel Champeil, président de Bordeaux Place Financière et Tertiaire, présent aux origines de sa création il y a 10 ans. À la tête de l’association depuis 2 ans, il cédera sa place l’année prochaine à un autre dirigeant du secteur financier. « Nous essayons de tourner et d’avoir une diversité des métiers impliqués à la présidence et au bureau, composé de 6 personnes », précise-t-il. Véritable « club de dirigeants, l’idée étant que nos membres soient décisionnaires dans leur organisation », BPFT n’est en revanche pas « un club business : nous sommes une marque chapeau qui intervient sous bannière commune, en marque blanche », insiste Axel Champeil. Collaborant avec tout le réseau des places financières régionales de France, elles se réunissent une à deux fois par an pour partager ce qui fonctionne en région. Comme par exemple les Victoires des autodidactes de Nouvelle-Aquitaine, dont la prochaine édition aura lieu en mars 2024, inspirées de place financière de Lyon.

* Les membres de BPTF sont AQUITI Gestion, Bpifrance, Unitec, Deloitte, Euronext, DFCG (association des Directeurs Financiers et de Contrôle de Gestion), Crédit Mutuel du Sud-Ouest, Université de Bordeaux, Filhet-Allard, BNP Paribas, CCI Bordeaux-Gironde, Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, CIC Sud-Ouest, Invest in Bordeaux, Banque de France, IRDI, Galia, Natixis, Bordeaux Euratlantique, EY, Lassus & Associés, Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charente, Mazars, SG Sud-Ouest, Pouey, MBA Capital, Crédit Agricole d’Aquitaine, RedLink, France Invest, PWC, Champeil, Adviso.