Couverture du journal du 11/06/2021 Consulter le journal

Cité du Vin : Nouvelle exposition « Boire avec les dieux », tout sur Dionysos

« Boire avec les dieux », la nouvelle exposition de la Cité du Vin qui rouvre le 19 mai 2021, explore le mythe de Dionysos, de la vigne et du vin, à travers des œuvres antiques et contemporaines.

"Boire avec les dieux" à la Cité Du Vin ®ANAKA

Le culte du vin et de la vigne traverse les siècles et les époques. « Boire avec les dieux », nouvelle exposition de la Cité du vin met en avant les liens entre le vin, les hommes et les dieux. À commencer par un : Dionysos, né des amours de Zeus et d’une mortelle, dieu errant qui découvre la vigne et enseigne aux hommes l’art d’en tirer le vin. Dionysos et les satyres, son amant Ampélos, sa femme Ariane. Dionysos, jeune et ardent, ripaillant, en colère, en roi oriental, en taureau sauvage, vieux, inconsolable… Le Dieu grec est omniprésent dans ces œuvres évoquant sa mythologie et les rituels qui lui sont associés.

5 sections se succèdent le long d’un parcours riche d’une cinquantaine d’œuvres antiques (dont des prêts du Louvre, de la Fondation Gandur pour l’Art de Genève et du Musée National Archéologique d’Athènes) avec 3 créations d’œuvres de street-artistes bordelais, des vidéos et podcasts. « Le vin, don des dieux » où Dionysos offre la vigne aux hommes en quête d’immortalité ; « Qui est cet étranger ? » ou les multiples facettes et visages de Dionysos ; « un extravagant cortège » des satyres, amours dionysiaques, joyeux ou sauvage célébrant l’ivresse ; de la sagesse à la folie : le banquet » quand Dionysos s’invite à la table ; « Quand Bacchus conquiert Rome » et que Dionysos devient Bacchus chez les Romains …

Cité Du Vin

Cité Du Vin, Triptyque d’Ampélos du collectif Monkeybird ®ANAKA

Les œuvres antiques et contemporaines se côtoient et se répondent. Les 3 créations monumentales commandées par la Cité du Vin font écho aux antiquités, vases et statues, et présentent une nouvelle lecture du culte de Dionysos. Monumental, le Triptyque d’Ampélos du collectif bordelais Monkeybird, une composition de collages d’animaux totems, évoque le mythe de d’Ampélos, satyre amant de Dionysos tué par un taureau, à travers trois scènes : la félicité, la mort d’Ampélos et le portrait de Dionysos, dévasté. Un peu plus loin, l’artiste Delphine Délas évoque le voyage de Dionysos à travers un monde onirique et mythologique où domine la nature. Enfin, la street-artiste Rouge propose un plan contemporain, découpé de la ville de la ville d’Athènes, envahi par la végétation. Au centre, 3 jarres en terre cuite racontent trois journées des Anthestéries, fêtes dionysiaques célébrant le printemps. Une création sonore et lumineuse complète ce dispositif pour traduire le cycle naturel de la vie. En suivant le parcours, l’exposition se déroule et nous plonge dans l’ambiance du film de Fellini, Satyricon, puis nous fait découvrir le plus grand vase de l’Antiquité : le Cratère de Vix, découvert dans les années 50 et conservé à Châtillon-sur-Seine. Petit clin d’œil bordelais, une stèle d’un marchand de vin conservée au musée d’Aquitaine clôt l’exposition. Un parcours enfant avec livret junior et une visite virtuelle sont également disponibles.

« Boire avec les dieux » du 19 mai au 29 août à la Cité du Vin www.laciteduvin.com

 

LA BOUTIQUE SE REFAIT UNE BEAUTÉ

CITE DU VIN

Cité du Vin © Jennifer Wunsch

« Nos équipes sont plus que jamais prêtes à accueillir à nouveau tous les amoureux des vins du monde », annonce Sylvie Cazes, présidente de la Cité du Vin. Recevant habituellement 400 000 visiteurs par an, profitant de ses 3 000 m2 de parcours, de sa cave, de sa salle d’exposition, de ses espaces de dégustation ou encore de son belvédère situé à 35 mètres de hauteur et offrant une vue imprenable sur la métropole bordelaise, ce lieu culturel unique au monde a mis à profit sa fermeture administrative imposée par la crise sanitaire pour repenser son concept store autour de la vigne et du vin. Avec un nouveau mobilier plus bas, plus design et « disposé en allées comme des vignes », la Boutique propose sur 250 m2 plus de 1 900 objets : livres, épicerie, décoration, beauté et bien-être, objets dédiés au service et à la conservation du vin, loisirs créatifs et même mode, avec les baskets en marc de raisin de la start-up bordelaise Zèta Shoes. Situé au rez-de-chaussée de l’édifice, le concept store sera accessible dès la réouverture de la Cité du Vin, le 19 mai.