Couverture du journal du 05/08/2022 Consulter le journal

Couvent des Jacobins : la famille Jean fête ses 120 ans

Il pourrait être un symbole du dynamisme apporté par l’œnotourisme : le Couvent des Jacobins fête les 120 ans de sa famille propriétaire et investit un œnotourisme novateur.

Couvent des Jacobins, Serge Chapuis

Couvent des Jacobins © D. R.

Le Couvent des Jacobins, édifié au XIVe siècle à Saint-Émilion est une véritable pause hors du temps. Depuis 120 ans, il appartient à la famille Jean qui perpétue sa tradition. Depuis 2012, c’est Xavier Jean, l’arrière-arrière-petit-fils de Jean Jean, qui a acquis le Couvent des Jacobins en 1902, qui dirige le domaine. Vivant à Singapour, Xavier Jean s’est entouré de Denis Pomarède, directeur et maître de chai du Couvent, et s’occupe de la gestion et des projets de long terme du domaine tels le renouvellement du vignoble, la stratégie environnementale, l’œnotourisme et la commercialisation des vins, en particulier en Asie.

Xavier Jean et Denis Pomarède © D. R.

À leurs côtés, c’est Nassima Benrabia qui développe l’offre œnotouristique depuis décembre 2020. Durant les confinements, des travaux ont été réalisés avec l’aménagement d’une boutique, des espaces de dégustation, du mobilier, et l’établissement de l’offre œnotouristique. « Cette construction s’est développée sur plusieurs axes en 2021 », souligne-t-elle. « Nous avons mis en place des visites dégustations, et reçu les premières visites en mai 2021. » Cette année, parmi les nouvelles expériences, le Couvent propose des ateliers : gourmand avec accord chocolats/vins, créatif avec découverte des cépages, ou de Bacchus avec une série de jeux olfactifs et énigmes.

VISITES EN TUK-TUK ÉLECTRIQUE

« La particularité de notre offre s’articule autour du fait que ce domaine est un Grand Cru Classé depuis 1969 qui vieillit dans des caves monolithes à 12 mètres de profondeur. » Celles-ci, comme les vignes sont à découvrir le temps d’une visite en tuk-tuk électrique.  Plusieurs formules sont proposées dont celle qui mène du Couvent au nouveau chai de Calicem, en passant par les parcelles du domaine. En période estivale, des manifestations en plein air sont proposées telles que le brunch du couvent. « Dans le jardin, nous pouvons accueillir une trentaine de personnes », précise Nassima Benrabia, « mais si le temps ne le permet pas, le groupe est plus restreint et le brunch a lieu dans la salle à manger du cloître ou dans l’ancienne boulangerie des moines. On s’adapte ! » Des séances de cinéma en plein air (avec pop-corn !) ont également lieu dans la roseraie du jardin. Le Sens de la fête sera diffusé le 15 juillet, Antoinette dans les Cévennes le 16 septembre.

Ce domaine est un Grand Cru Classé depuis 1969 qui vieillit dans des caves monolithes à 12 mètres de profondeur

En juillet, le Couvent accueille également 2 concerts de musique classique : « Les Grandes Heures » le 7 juillet et « Les Grands Crus musicaux » le 8 juillet. Enfin, l’acquisition de la Villa des Belles Saisons à 2 km du domaine, permet de prolonger l’expérience. Avec 4 suites indépendantes et une salle de séminaire, elle peut accueillir 8 à 12 personnes. À proximité de Calicem et au milieu des vignes, le Logis de Colette permet également une escapade à deux.

LE COUVENT DES JACOBINS EN CHIFFRES

Surface du vignoble : 10,7 ha

Encépagements : 80 % merlot

15 % cabernet franc 5 % petit verdot

Certification AB depuis 2020

2 étiquettes : Menut des Jacobins Couvent des Jacobins

Production : 36 000 bouteilles

Élevage : 15 mois

50 % de barriques neuves

9 salariés