Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

EDF renforce encore sa production d’électricité bas carbone

Nouvelle-Aquitaine. EDF s'est engagé à poursuivre le développement de sa production d'électricité bas carbone en 2024, notamment nucléaire, solaire, agrivoltaïque, éolienne  ou encore hydraulique.

La centrale du Blayais © D. R.

« Les 9 000 femmes et hommes du groupe EDF Nouvelle-Aquitaine, de la production au service client, rassemblent au quotidien leurs expertises et savoir-faire pour répondre au défi de neutralité carbone des territoires », affirme dans un communiqué Martin Leÿs, directeur action régionale EDF Nouvelle-Aquitaine. Engagé aux côtés de la Région Nouvelle-Aquitaine pour accélérer la transition énergétique et ainsi atteindre la neutralité carbone du territoire, EDF s’est engagé à poursuivre le développement de sa production d’électricité bas carbone en 2024. Outre la poursuite du Grand Carénage de la centrale du Blayais, amorcé en 2021, l’installation d’une centrale solaire de 5,7 ha aux abords de la centrale nucléaire de Civeaux (86), et l’installation du premier démonstrateur d’agrivoltaïsme sur vignes, Vitisolar, déployés en 2023, EDF étoffera les 7 parcs éoliens et 22 centrales solaires déjà exploités par EDF Renouvelables. Un projet de centrale solaire au Verdon-sur-Mer, en partenariat avec le Grand Port Maritime de Bordeaux, doit également sortir de terre. EDF va également renforcer ses 62 barrages hydrauliques, première source d’électricité renouvelable en France. Pour mener à bien l’ensemble de ses projets, le groupe EDF recrutera en 2024 plus de 800 personnes sur l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine.