Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Les Landes affirment leur « s »

Le département a lancé sa marque de territoire « Landes, terre des possibles », le 14 février. Une bannière commune destinée aux acteurs touristiques, économiques, comme aux habitants, pour amplifier son attractivité.

Si les Landes portent un « S », ce n’est pas un hasard. Elles sont multiples par leur immensité, leur diversité, et l’histoire particulière de ce territoire construit de la main de l’homme au XIXe siècle en plantant la forêt des Landes de Gascogne », pointait Xavier Fortinon, président du conseil départemental, avant de dévoiler « LandeS, terre des possibles ». La formule portera désormais l’image et la notoriété des Landes au niveau national, aussi bien en matière de tourisme que d’attractivité économique, sur les secteurs agricoles et industriels notamment.

Le fruit de la démarche lancée fin 2018 par le département et le comité du tourisme, avec les trois chambres consulaires et 18 communautés de communes et d’agglomération, accompagnés par l’agence Hôtel République, était présenté le 14 février au domaine d’Ognoas, à Arthez-d’Armagnac. Plus de 100 participants issus du tourisme, de l’entreprise, du milieu associatif, des collégiens ont apporté leur concours à sa conception. « Il s’agissait de ressentir ce que les Landais portaient en eux pour traduire l’image du département », poursuit Xavier Fortinon. Pas forcément facile de formuler en une signature, à la fois ses espaces multiples, les valeurs communes de « l’esprit landais », fait de simplicité, de solidarité, de courage, de passion, et les pépites à révéler en matière de culture de savoir-faire, de traditions, d’entrepreneuriat… évoqués par les contributeurs. « Il s’agissait de trouver le point d’équilibre qui ouvre tous les champs des possibles sur un lieu de quiétude et de bien-être où l’on vit bien ensemble. Une marque comme une promesse pour le tourisme, pour faire venir de nouveaux entrepreneurs et pour y vivre », résume Lionel Niedzwiecki, directeur de la communication du département.

LES AMBASSADEURS EN RELAIS

Il reste désormais aux Landais à s’approprier cette marque déposée. Le comité départemental du tourisme lancera le mouvement en déclinant le message dans une campagne d’affichage sur Paris, du 20 avril au 2 mai, et une campagne digitale sur Lyon, Bordeaux, Angers, Toulouse, Poitiers, Niort et La Rochelle. « Les offices de tourisme et les offices de tourisme intercommunaux pourront à leur tour l’utiliser. La charte est prévue pour ne pas parasiter l’identité de chaque territoire, mais pour renforcer sa communication », précise Sandy Causse, directrice du comité départemental du tourisme. Un film promotionnel d’une minute et un kit communication sont d’ores et déjà mis à disposition des partenaires.

Côté entreprises, elle viendra en appui de l’opération « Osez les Landes » que s’apprêtent à lancer la chambre des métiers et de l’artisanat et la chambre de commerce et industrie afin de séduire les entrepreneurs pour la création et la reprise d’entreprise. « Il s’agit de conforter nos entreprises et d’en faire venir des nouvelles sur des filières à cibler. C’est le début d’un travail collaboratif entre les EPCI (Établissements publics de coopération intercommunale) et les acteurs économiques, se félicite Laurent Bernadet, vice-président de la CCI à l’industrie. Et de souligner l’importance d’attirer des compétences professionnelles sur le territoire face aux problèmes croissants de recrutement aussi bien dans l’industrie, la chimie que l’agroalimentaire. 

UN SCHÉMA D’ATTRACTIVITÉ À VENIR

Ce nouvel outil promotionnel devrait contribuer à renforcer les adhésions qui se dessinent, avec un budget de 100 000 euros, financé à 50 % par le département, 40 % par les EPCI et 10 % par les chambres consulaires et de 200 000 euros en année pleine en 2021. « Le logo est un signe de reconnaissance, mais il ne suffit pas. C’est un levier pour définir les actions du schéma d’attractivité qui sera travaillé dans les mois à venir », promet Lionel Niedzwiecki. Il devrait notamment donner lieu à des événements sous le signe de la marque pour fédérer et renforcer les filières socio-économiques… Encore faut-il que le réseau de ses ambassadeurs se densifie et se multiplie et donne lieu à des synergie avec un grand « S ».